Face à la grave crise sécuritaire que traverse le Burkina Faso depuis plusieurs années, les autorités, prenant toute la mesure du danger, ont décidé de redynamiser les Initiatives Locales de Sécurité (ILS) afin de les rendre plus efficaces et opérationnelles sur le terrain. . A cet effet, une réunion s’est tenue entre le Ministre de la Sécurité et des structures de sécurité communautaire telles que les koglwéogo, les dozos, rugissent à Ouagadougou. C’était le 6 décembre 2021. Le moment était vraiment venu où l’on sait que les forces de sécurité intérieure semblent dépassées par la multiplication des attentats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.