Depuis plus de 2 ans, les innombrables missions du médiateur de la CEDEAO se régularisent et ressemblent : elles nont pas eu la chance de prospérer

La dernière mission du célèbre médiateur in encore chou, du moins du point de vue des Maliens

Mais la mission obi aux instructions du Grand Matre Macron femmes au Petit Esclave Akufo comme annoncé lors de sa conférence de presse du jeudi 17 mars !

Pourtant, le communiqué N024 du Gouvernement du Mali nous apprend que les autorités maliennes, après forces arguments, ont lâché du lest en abaissant ensuite leurs prétentions 36 mois, puis 29 mois et enfin 24 mois.

Mais la loge la solde du Grand Matre Macron s’oppose à une fin de non réception !

La CEDEAO a justifié son refus, dans son communiqué du 20 mars 2022, par sa _volonté de soutenir le Mali dans la réalisation des aspirations de son peuple la paix, la bonne gouvernance et au progrs_

Le Peuple Malien la remercie pour sa magnanimité, mais nest pas crdule.

La CEDEAO at-elle jamais consulté le Peuple Malien pour connaître ses aspirations ?

De ce droit sarroge-t-elle le pouvoir de décider en lieu et place du Peuple Malien ?

Cependant, Grand Matre Macron n’en rate pas une pour dnoncer un double coup d’tat au Mali.

Après son argumentation, le second coup d’état ayant mis fin au premier en mai 2021, la transition aura duré 10 mois en ce mois de mars.

Les 24 mois proposaient récemment de conduiraient donc une Transition de 34 mois soit 2 mois de moins que les 36 accords au Burkina Faso !

Nous nous réjouissons de la bonne fortune de nos frères burkinabés, tout en dnonant vivement l’intrusion du Grand Matre Macron, spécialistes devant l’Eternel du 2 poids, 2 mesures !

Nous savons que les chefs d’État de la CEDEAO, dans une grande majorité, ne partagent pas cette injustice.

Il est grand temps qu’ils s’en désolidarisent !

Les autorités maliennes, par leur _volonté de soutenir le Mali dans la réalisation des aspirations de son peuple la paix, la bonne gouvernance et au progrs_, ont montré leur bonne foi en baissant la graduation de leurs offres de 60 mois 24 mois.

* La mauvaise foi est désormais dans le camp de la CEDEAO. *

Modibo Keïta

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *