Aller au contenu

Maleye DIOP, nouveau représentant résident au Mali – Info-Matin

Maleye Diop est le nouveau Représentant résident du Programme des Nations Unies pour le développement au Mali.

Dans sa fonction de représentant résident du PNUD, M. Diop a la responsabilité d’assurer l’orientation stratégique, la conduite et la supervision du programme de coopération du PNUD avec le Mali.

Et cela, dans le cadre d’un partenariat large et étroite avec la MINUSMA, les autres agences du système des Nations Unies et les partenaires au développement dans la mise en œuvre des priorités de développement déclinées par le pays, la mise en œuvre des réformes, l’appui aux élections et l’exécution et le suivi de l’agenda 2030 sur les objectifs de développement durable.

Avant cette nomination, M. DIOP était le Représentant résident du PNUD en République du Congo de 2019 à 2022.

Il a servi respectivement au PNUD, au gouvernement et dans le secteur privé dans son pays, le Sénégal en tant que Directeur Pays Adjoint des Programmes du PNUD Mali, Directeur Pays au PNUD Burkina Faso, Responsable mondial du Programme de partenariats public-privé pour la fourniture de services du PNUD travaillant dans les pays des 5 régions du PNUD (Afrique, Asie-Pacifique, Amérique latine et Caraïbes, États arabes, Europe de l’Est et CEI), base à Pretoria / Johannesburg (Afrique du Sud).

L’aussi été conseiller régional Afrique sur les partenariats public-privé, base au siège du PNUD à New York USA.

Avant de rejoindre le PNUD en 2000, M. Diop a travaillé pendant 13 ans pour son pays d’origine, le Sénégal, au sein du gouvernement et du secteur privé : ministère de l’urbanisme et de l’Habitat, ministère de l’ Hydraulique (Mission d’Etudes et d’Aménagement du Canal du Cayor), le Bureau Organisation et Méthodes (BOM) à la Présidence de la République et dans le secteur privé comme ingénieur-conseil.

M. Diop a été Humphrey Fellow du gouvernement américain et il est titulaire d’un diplôme d’études supérieures en politiques publiques avec spécialisation sur les partenariats public-privé de l’Université RUTGERS à New Jersey aux États-Unis ainsi que d’une maîtrise en gestion de projet de l’Université internationale de la francophonie au service du développement de l’Afrique (Université Léopold Sédar Senghor) d’Alexandrie (Égypte). Il est également titulaire d’un diplôme d’ingénieur de conception en Génie civil de l’Ecole Polytechnique de Thiès (Sénégal).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *