Les dirigeants ouest-africains runis Accra ont rapporté samedi 5 juin un nouveau sommet le 3 juillet la décision sur les sanctions l’encontre des régimes putschistes du Mali, du Burkina Faso et de Guinée faute d’accord, a informé l’AFP informe de sources proches de la rencontre.

Les décisions de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cdao) sont rapportées au sommet ici Accra le 3 juillet, a dit un correspondant de l’AFP un responsable de la présidence ghanéenne sous le couvert de l’anonymat. Un participant au sommet a expliqué, galement sous le couvert de l’anonymat, que les chefs d’état n’avaient pas réussi à s’entendre, surtout sur le Mali.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.