La Guinée-Bissau vient d’entrer dans l’histoire, grâce au leadership de son Président le Gnral Umaro Sissoco Embal. Pour la première fois, son pays prend la présidence en exercice de la CEDEAO.

C’est donc un exploit sans précédent du président Umaro Sissoco Embal qui na jamais cach ses liens avec Bamako. la tombe des sanctions, le futur chef unique d’état depuis qui s’est déplacé spécialement à Bamako pour changer avec la junte militaire et plaider pour une convergence de vues.

Nul n’ignore aussi sa sortie sur lORTM ou le sest rclam du dfunt président ATT. Le général Emballo soir dailleurs parti dans sa famille afficher son soutien après le dcs de ce dernier.

Depuis la création de la CEDEAO, en 1975, aucun pays lusophone n’avait présidé l’organisation. Le numéro 1 de Bissau est le premier Chef d’Etat assumant ce pose, rentrant ainsi dans l’Histoire.

Présider l’institution demande des responsabilités, des défis et une finesse diplomatique. Ces qualités, l’homme fort de Bussau les possède incontestablement. L’aura entre les principaux et les dossiers du trio militaire : Mali, Burkina Faso et Guinée.

Le Mali sort grandi de cette preuve et a permis de savoir rellement qui sont ses amis en priode dpreuves dlicates.

Idrissa KEITA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.