L’objectif assigné à la rencontre est de rendre disponible prochainement un projet de recherche et de formation sur les savoirs endogènes au service de la Paix en Afrique ; ceci, grâce au soutien technique et financier de l’UNESCO.
Dans le cadre du développement d’un projet de recherche et de formation sur les savoirs endogènes en rapport avec la prévention, la gestion et la résolution des crises en Afrique, Bamako se déroule du 13 au 17 décembre 2021, avec le soutien technique et financier de l’UNESCO.

Le projet vise à identifier ce que les communautés ouest-africaines ont comme solutions en matière de prévention, de gestion et de résolution des crises.

Les travaux dudit séminaire ont été entamés le lundi 13 décembre 2021 à l’AGETIC par le Pr Diallo Kadidia MAIGA, Secrétaire Général de la Commission Nationale du Mali pour l’UNESCO et l’ICESCO en présence de M. Edmond MOUKALA, Chef de Bureau et Représentant de l’UNESCO au Mali et par le Pr. Brhima TOUNKARA, Co-coordinatrice de la Chaire UNESCO de recherche communautaire sur les leviers de développement : l’émergence par l’innovation.

Cette rencontre internationale, qui rassemble une cinquantaine d’universitaires, chercheurs et hommes de culture du Burkina Faso, du Mali, de Guinée et du Sénégal, est organisée par la Chaire UNESCO de recherche communautaire sur les leviers de développement : l’urgence par l’innovation et par la Commission pour l’UNESCO et l’ICESCO.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.