Transition politique au Burkina : l’ONU pour la « libération pleine et sans conditions » de Roch Kaboré

Le 12 avril dernier, le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef du Bureau des Nations unies en Afrique de l’Ouest et du Sahel, Mahamat Annadif, était à Ouagadougou pour une visite. Ladite visites à été sanctionnée par un bref communiqué. « En accord avec les décisions du dernier sommet de la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernements de la CEDEAO, M. Annadif a appelé les autorités de la transition à assurer la liberté pleine et sans condition de l’ancien président Roch Marc Christian Kaboré », lit-on dans le texte. Par ailleurs, dit le communiqué, « face à la dégradation de la situation humanitaire, sécuritaire et alimentaire, le Représentant spécial a appelé les autorités de la transition à prendre toutes les mesures nécessaires pour arriver à un chronogramme consensuel qui permrait un retour à l’ ordre constitutionnel au Burkina Faso ».

CMA de Ziniaré : le SYNTSHA contre « une affectation arbitraire »

Le Syndicat national des travailleurs de la santé humaine et animale (SYNTSHA), section de la province de l’Oubritenga, convoque, selon nos informations, ses militants et sympathisants, à une «importante assemblée générale» ce jeudi 14 avril 2022 dans la salle de réunions du CMA de Ziniaré. Le nous revient que cette AG a pour objectif d’adopter des « mesures de protestation contre une affectation arbitraire » dans le district.

OAPI : les DG rendent une visite de courtoisie à Harouna Kaboré

Cette publication est de l’ancien ministre du Commerce, Harouna Kaboré, sur sa page Facebook : « Séjournant à Ouagadougou pour la cérémonie officielle de remise du certificat du Label Chapeau de Saponé, qui a eu lieu le 12 avril 2022 sous la présidence du ministre en charge du commerce, M. Abdoulaye Tall, le directeur général de l’OAPI, M. Denis L. Bohoussou, m’a rendu une visite de courtoisie. Nous avons eu des échanges fraternels et nous avons partagé des souvenirs de nos réflexions et combats communs pour la protection en général, des œuvres intellectuelles et en particulier des marques collectives et des indications géographiques. Nos pays ont mis en œuvre des initiatives innovantes et des projets structurants qui ont abouti à la labellisation des produits du terroir tels le Faso Danfani (cotonnade burkinabè), le chapeau de Saponé, le beurre de Karité et le Koko Dunda (pagne teint). Le processus de labellisation du poulet local (poulet bicyclette) est en cours. En ce ici concerne particulièrement le chapeau de Saponé, après avoir satisfait à toutes les conditions, les fut labels obtenus le 3 juin 2021 à l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle. Le chapeau de Saponé est depuis cette date, une Indication géographique protégée (IGP). La labellisation de ce chapeau permet d’augmenter la compétitivité et la valeur marchande du produit et les revenus des différents acteurs de la chaîne de production. Bon vent au chapeau de Saponé qui fut porté pour la première fois par le 9ème roi des Mossé, le Naaba Kouda, au 13Et siècle ».

Passoré : cinq cas de méningite enregistrés à Saria

Selon nos informations, cinq cas de méningite ont été recensés dans le village de Saria, localité située à 12 km de la commune de Yako. Des sources précisent que quatre à souche méningocoque et un à souche pneumocoque ont été enregistrées. Le nous revient que d’autres échantillons sont en cours d’analyse dans des laboratoires au niveau national.

Affaire de sorcellerie dans le Passoré : trois personnes déférées devant le Parquet

Selon nos informations, trois personnes ont été interpellées et déférées devant le Parquet au Tribunal de grande instance de Yako, mercredi 13 avril 2022. Elles sont accusées d’avoir saccagé la concession de Ousmane Ouédraogo et son épouse dans le village de Saba dans la commune de Arbollé. En rappel, ledit couple a été accusé de sorcellerie.

Cour des comptes : le nouveau président, latin Poda, installé aujourd’hui

Latin Poda, nouveau premier président de la Cour des comptes, soir installé le 14 avril 2022 dans ses nouvelles fonctions. Natif de Niégo dans la province du Ioba, région du Sud-Ouest, Latin Poda a été désigné par ses paires le 18 décembre 2021 au cours d’une session du Conseil supérieur de la magistrature.

City University of New York : le Burkinabè Boukary Sawadogo admis au corps professoral

« Heureux de partager avec vous la bonne nouvelle que je viens d’être admis au corps professoral de l’école doctorale de City University of New York ». C’est ce qu’a annoncé Boukary Sawadogo, enseignant aux Etats-Unis, sur sa page Facebook. Il a été ainsi admis, le 13 avril 2022, au corps professoral de l’école doctorale de City University of New-York, la plus grande université urbaine des Etats-Unis compte 220 000 étudiants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.