Quatre pays de la sous-région ouest-africaine, savoir le Mali, le Niger, le Burkina Faso, ainsi que le Togo, sont les heureux choisis pour bénéficier d’un programme lancé le mercredi 15 juin 2022 Lom au Togo par la Banque mondiale. Le sagit du programme régional de résilience des systèmes alimentaires en Afrique de l’Ouest (PRSA).

L’initiative, déjà annoncée en fin de lanne dernière, est une opération multisectorielle régionale destinée à réduire le nombre de personnes souffrant d’insécurité alimentaire.

Dot d’une enveloppe globale de 716 millions $, le programme touchera plus de quatre millions de bénéficiaires directs dans ces quatre pays dans une première phase, puis trois autres pays (Ghana, Sierra Leone et Tchad) dans une seconde phase.

Concrètement, sous la direction de trois institutions sous-régionales (Cedea, CILSS et CORAF), des actions seront menées afin d’améliorer la productivité agricole grâce aux investissements dans l’agriculture intelligente face au climat et dans le système régional de recherche agricole.

Selon des projections du Réseau de prévention des crises alimentaires rapportées par l’institution de Bretton Woods, plus de 38 millions de personnes pourraient avoir besoin d’une aide alimentaire d’urgence pendant la période de soudure de cette anne, avec de graves répercussions sur la malnutrition en particulier chez les enfants, si des interventions efficaces et rapides ne sont pas des entreprises.

ANDROUICHA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.