Crise cardiaque

Lutte contre la corruption au Burkina : bravo à l’ASCE-LC et au REN/LAC !

La Haute Autorité de Contrôle et de Lutte contre la Corruption (ASCE-LC) et le Réseau National Anti-Corruption (REN/LAC) méritent leurs lauriers au vu du travail considérable qu’ils accomplissent dans la lutte contre la corruption au Burkina Faso. En effet, en plus des rapports annuels qu’elles produisent, ces deux structures de contrôle signalent les actes de corruption aux juridictions compétentes, allant parfois jusqu’à une action civile. Tout cela a permis de démasquer certains escrocs qui s’enrichissent aux dépens de l’État. Certes, beaucoup reste à faire pour l’avènement d’un gouvernement vertueux dans notre pays, mais à force de trouver les détourneurs de fonds publics, il y a fort à parier que les choses finiront par changer pour le mieux.

Attaque de colère

Interruption de cours : non au désordre

Depuis le début de la semaine, les cours sont interrompus dans la plupart des écoles, aussi bien à Ouagadougou qu’à travers le pays. Le constat est que tout part d’un groupe d’étudiants, généralement issus de familles aisées, qui voyagent avec des voitures, qui vont d’usine en usine, pour faire des ravages. Ce qui n’est pas normal. Les autorités doivent siffler la fin de la pause.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.