Aller au contenu

Thomas Sankara a finalement été enterré sur le lieu de sa mort au Burkina Faso ce jeudi.

Les corps de l’ancien président du Burkina Faso Thomas Sankara et de ses 12 compagnons assassinés lors d’un coup d’État en 1987 ont été enterrés jeudi sur le lieu de leur mort à Ouagadougou, en présence de plusieurs représentants du gouvernement et de membres des familles endeuillées.

Mariam Sankara, la veuve de Thomas Sankara, ainsi que ses deux fils, ont choisi de ne pas assister aux funérailles car ils désapprouvaient le choix du lieu de décès pour l’enterrement. Cependant, d’autres membres de la famille étaient présents. Les cercueils, préalablement recouverts du drapeau burkinabé, ont été portés derrière la statue de Thomas Sankara érigée sur le lieu de son assassinat.

→ LIRE AUSSI : Le corps de l’ancien président Thomas Sankara sera enterré sur le lieu de sa mort

Thomas Sankara, arrivé au pouvoir par un putsch en 1983, a été tué par un coup d’Etat fomenté par son numéro deux, Blaise Compaoré, le 15 octobre 1987, alors qu’il était réuni au siège de son Conseil national de la révolution. L’aumônier civil a déclaré que c’était un jour historique et solennel, ajoutant que les martyrs n’ont pas tué la vision ni éteint la mission. Le représentant des 13 familles, Joseph Saba, a déclaré qu’il était heureux que les martyrs reposent enfin en paix avec une sépulture appropriée.

Les corps de Thomas Sankara et de ses 12 compagnons ont été initialement enterrés dans un cimetière de la banlieue de Ouagadougou, mais ont été exhumés en 2015 pour les besoins d’une procédure judiciaire. Benewende Sankara, avocat de la famille Sankara, a salué l’aboutissement d’une quête de justice pour Thomas Sankara et toutes les personnes tuées le 15 octobre 1987.

→ LIRE AUSSI : Les choses se compliquent pour le parent de Sonko, des accusations de menaces de mort s’ajoutent à son cas

La cérémonie nationale et internationale en l’honneur des victimes aura lieu le 15 octobre 2023 pour honorer leur mémoire, selon le gouvernement.

→ LIRE AUSSI : Collecte de fonds : après le boubou de Youssou Ndour, un maillot d’El Hadji Diouf vendu au prix fort

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *