Un stage de formation sur la lutte contre le COVID-19 a ouvert ses portes le lundi 27 décembre 2021, à la mairie de Bobo-Dioulasso.

La formation lancée par l’Association des Communes du Burkina Faso rassemble des chefs coutumiers, des chefs religieux et des associations de jeunes de la ville de Bobo-Dioulasso. Pour Moussa Sanou, PDG de la société Wellmouss Consulting, il s’agira pour les managers de convaincre et de sensibiliser les différentes populations à adhérer à la vaccination contre le Covid-19. « Les enjeux qui seront abordés concerneront effectivement la lutte contre le Covid-19, notamment les gestes barrières, le port du pot d’échappement et la distanciation difficile, mais nous ferons tout pour que cela soit respecté sur le terrain, à notre manière. Le souhait le plus brûlant de Moussa Sanou est qu’après cet entraînement, « Tout le monde peut se faire vacciner et que la lutte contre le Covid-19 est vraiment une réalité dans la commune de Bobo-Dioulasso ».

Ardjouma Sanou, directeur de l’hygiène et de la promotion de la santé de la commune de Bobo-Dioulasso, dit avoir choisi des jeunes pour cette formation, car ils représentent un pourcentage élevé de la population de la commune de Bobo-Dioulasso. « Si nous impliquons ces jeunes dans des activités de sensibilisation, ils sont dynamiques et peuvent voyager à travers les secteurs et les quartiers pour véhiculer des messages de sensibilisation sur le Covid-19. De plus, les chefs coutumiers et religieux sont sages et très écoutés. En ce sens, après cette formation, chacun peut véhiculer des messages de sensibilisation dans sa localité et ses lieux de culte », il a déclaré.

Ayméric KANI

Casimir Seyram KAVEGUE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.