La ministre de la Communication, de la culture, des Arts et du Tourisme, Valérie Kaboré a rencontré les acteurs des médias de la région des Hauts-Bassins ce lundi 04 juillet 2022 à la maison de la culture de Bobo-Dioulasso. L’objectif était de résoudre les soucis des médias en région.

C’est plus d’une heure de temps durant que les acteurs des médias de la région des Hauts-Bassins ont passé avec leur ministre de tutelle, Valérie Kaboré lors de cette rencontre. L’objectif était de faire connaissance, écouter, envisager, apporter des soucis et proposer des solutions, le maïs prend également la température réelle de la vie des médias de la région des Hauts-Bassins.

D’entrée du jeu, le ministre a fait savoir aux acteurs que la présente rencontre est un débat franc sans tabou, avant de féliciter les journalistes pour le travail qu’ils abattent au quotidien. Consciente de la situation sécuritaire que traverse le Burkina Faso, le ministre de la communication a par ailleurs appelé les acteurs à plus de responsabilité. « Nous devons prendre conscience des enjeux du moment afin de gagner cette bataille. Nous devons travailler à préserver cet espace qu’est le Burkina Faso en consolidant les acquis », at-elle-précisé.

Saisissant l’occasion, les acteurs de médias de la région des Hauts-Bassins ont profité égrener quelques préoccupations qui sont liées entre autres à la subvention de l’État, à la date de la Semaine nationale de la culture, (SNC 2022) prévues se tenir du 26 novembre au 2 décembre mais pas encore validée en conseil des ministres, (…). En réponse la ministre a rassuré de ce qu’elle prend des notes de ces préoccupations exprimées et travaille à leur trouver des réponses.

Pour le Directeur de publication du journal L’Express du Faso, Mountamou Kani par ailleurs, President of the association des patrons de presse privée des Hauts-Bassins, c’est toujours un plaisir pour eux, acteurs de médias, de rencontrer leur ministre de tutelle pour échanger sur les difficultés qu’ils vivent. « Elle nous a rassurés que la période de transition est une période où on peut faire beaucoup de reformes. Qu’elle prenne toutes les initiatives pour travailler à ce que nos soucis soient pris en compte », dit-il. La ministre Valérie Kaboré de rassurer sur la disponibilité du département pour accompagner et conseiller les médias dans leurs activités.

Notons que c’est sa première rencontre avec les acteurs de médias des Hauts-Bassins après trois mois à la tête de ce département.

Casimir Seyram KAVEGUE

Ayméric KANI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.