Aller au contenu

Vie du journal : L’Ambassade de Chine dans les locaux de L’Express du Faso

L’ambassadeur de la république populaire de Chine au Burkina Faso, rend visite à L’Express du Faso en siège à Bobo-Dioulasso. Visite de courtoisie, elle a eu lieu ce mardi 13 décembre 2022.

L’ambassadeur de la République populaire de Chine au Burkina, LU Shan a indiqué au cours de l’entretien avec le Directeur de publication, qu’effectuant sa première visite à Bobo-Dioulasso, il ne pouvait pas ne pas rendre visite au seul journal quotidien qui parait dans cette ville. En outre, l’ambassade de Chine entretient une bonne collaboration avec L’Express du Faso depuis plus de deux ans.

Quoi de plus normal pour saluer et renforcer cette collaboration qui se trouve être satisfaisante pour les deux parties. Aussi, le diplomate chinois a-t-il souligné le travail d’information et de communication que L’Express du Faso fait depuis la ville de Bobo-Dioulasso. Il a pour cela, félicité le personnel du seul quotidien régional (mais qui a une vocation nationale) du Burkina.

Ce qui fut l’occasion pour l’ambassadeur de toucher du doigt les réalités de la presse au Burkina Faso et de L’Express du Faso en particulier. Selon l’ambassadeur, L’Express du Faso constitue un « bon canal de communication et de transmission de l’information ».

A son tour, le Directeur de publication, Mountamou Kani a souhaité la bienvenue à Son Excellence et à la délégation qui l’était. Cette visite, pour lui, est le signe des bonnes relations entre L’Express du Faso et l’Ambassade de Chine au Burkina. Elle est au-delà, signe de l’intérêt que le peuple chinois accorde au peuple burkinabè. Aussi, at-il souhaité qu’elle se renforce davantage.

Ce fut l’occasion pour le Directeur de publication de saluer tous les efforts qui permettent à l’Ambassade de Chine et au peuple chinois dans plus de domaines de coopération au Burkina Faso.

A noter qu’en plus de l’hôpital de 500 lits dont les travaux de construction avancent normalement, l’ambassade de Chine finance deux autres projets dans la ville de Bobo-Dioulasso.

Fatimata TRAORE/Stagiaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *