Aller au contenu

40 morts dans une collision entre deux voitures, c’est la fin

Le solde de l’accident s’est produit près de la ville de Kaffrine, à 250 km au sud-est de Dakar au Sénégal, faisant de 38 à 40 morts. Le président Macky Sall a décrété trois jours deuil national suite à une collision entre deux voitures de transport.

Trois jours de deuil national décrété au Sénégal au lendemain de l’accident meurtrier de Kaffrine

L’accident de la circulation qui a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche, à 03h15, heure locale, livre ses premiers éléments d’enquête. Au moins 40 personnes y ont trouvé la mort, selon un bilan établi ce dimanche. Un précédent bilan des pompiers et du parquet faisait état de 38 morts dans ce drame survenu à hauteur de la localité de Sikilo.

D’après les enquêteurs, un bus de transport public de voyageurs a quitté sa trajectoire après l’éclatement d’un pneu. Il a alors « heurté frontaliment un autre bus venant en sens inverse », indique un communiqué du procureur.

C’est l’un des accidents les plus meurtriers de ces dernières années dans le pays. Cette nouvelle inspire de nombreux messages de condoléances mais aussi des appels à des actions concrètes pour éviter ces drames.

Le président Macky Sall s’est dit « profondément attristé par ce tragique accident routier ». Un deuil national est décrété à partir du lundi 9 janvier et pour trois jours. Le chef de l’État annonce également la tenue d’un Conseil ministériel dès demain mondi pour « la prise de mesures fermes sur la sécurité routière et le transport public des voyageurs ».

Les accidents de bus sont fréquents en Afrique, en raison du mauvais entretien des véhicules, de routes en mauvais état, mais aussi d’erreurs de conduite, de nombreux automobilistes étant détenteurs de permis achetés auprès d’inspecteurs corrompus, sans avoir jamais réussi d ‘auto-école.

Vingt-et-une personnes ont ainsi été tuées samedi soir en Afrique de l’Est dans un accident de bus à la frontière entre le Kenya et l’Ouganda, a indiqué dimanche la police ougandaise. La majorité des personnes décédées sont de nationalité kényane, mais il y a aussi huit ougandais. Selon la police, 49 personnes ont été blessées.

Cette semaine, nous avons eu 14 personnes de tous âges en Côte d’Ivoire et 73 tuées dans une collision entre deux voitures à Yamoussoukro (centre) et 18 personnes décédées dans une collision entre deux véhicules dans le nord du Nigeria.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *