Charles Blé Goudé a fêté ses 50 ans samedi 1er janvier 2022. L’ancien ministre de la Jeunesse Laurent Gbagbo a profité de ce moment de sa vie pour prendre de nouvelles initiatives. Le président du COJEP (Congrès Panafricain pour la Justice et l’Egalité des Peuples).

Charles Blé Goudé, de la FESCI au palais présidentiel

Dans les années 1990, en tant qu’étudiant, Charles Blé Goudé a choisi d’adhérer à la Fédération des étudiants et des écoles de Côte d’Ivoire (FESCI). Après avoir occupé divers postes, il s’est hissé au rang de secrétaire général du syndicat qui regroupe les élèves et étudiants ivoiriens. En 1996, l’homme surnommé le « génie du Kpô » succède à un certain Guillaume Kigbafori Soro.

Des années plus tard, la Côte d’Ivoire, qui a connu de nombreux bouleversements politiques, voit l’arrivée au pouvoir de Laurent Gbagbo, le fondateur du FPI (Front Populaire Ivoirien) en 2000. Lorsque le pouvoir de Laurent est menacé par une rébellion basée dans le nord du pays, Charles Blé Goudé suspend ses études commencées en Angleterre et s’enfuit au secours du régime des refondateurs. L’ex-fesciste crée l’Alliance des jeunes patriotes pour l’élan national.

Avec Serges Kassy, ​​Jean-Yves Dibopieu, Richard Dacoury ou encore Ahoua Stallone et Thierry Légré, il organise la résistance contre la rébellion menée par son ancien camarade de la FESCI, Guillaume Soro. Charles Blé Goudé devient ainsi un pilier du pouvoir du FPI et un pilier du régime de Laurent Gbagbo.

Blé Goudé revenu de « l’enfer »

Laurent Gbagbo est contraint de partager son pouvoir depuis dix ans avec ses opposants politiques, mais aussi avec les rebelles. En octobre 2010, le second tour des élections présidentielles entre le candidat de la majorité présidentielle (LMP) et Alassane Ouattara du RDR (Rassemblement des Républicains) a conduit à une crise postélectorale historique. Les deux hommes politiques célèbrent la victoire.

Le président sortant est déclaré vainqueur par le Conseil constitutionnel, alors qu’Alassane Ouattara avait déjà été désigné élu par la Commission électorale indépendante (CEI). La crise armée fait officiellement 3000 morts. Le 11 avril 2011, Mama’s « Woody » a été arrêté puis transféré à La Haye. Charles Blé Goudé, qui a mené la résistance pour sauver le pouvoir de son mentor, a été arrêté en 2013 au Ghana.

Les deux hommes sont jugés pour crimes contre l’humanité. Le 31 mars 2021, les juges de la CPI ont prononcé leur acquittement total à l’issue d’un procès marathon. Laurent Gbagbo revient à Abidjan le 17 juin. De son côté, Charles Blé Goudé patiente toujours à La Haye en attendant que les autorités ivoiriennes lui délivrent son passeport.

Tout cela n’arrête pas l’ambition politique du fondateur du COJEP. En effet, à l’occasion de la célébration de ses 50 ans, Blé Goudé se dit plus déterminé. « 50 ANS, un demi-siècle, tant de peine, d’efforts, mais tant d’expériences qui délivrent des diplômes d’études secondaires !! Merci à tous pour votre soutien !! Ensemble nous avons parcouru un long chemin, ensemble nous irons loin. B-50, le fils de « Gbagbo » a écrit sur sa page Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.