Pensée par la commission juridique et fiscale de la CGECI, la première édition des « Journées Conseil PME » a ouvert ses portes ce vendredi à Abidjan afin de rendre les PME ivoiriennes plus compétitives.

De l’avis des organisateurs, cette initiative va permettre de renforcer les capacités des PME en les aidant à mieux intégrer la fonction de conseil dans leur stratégie de développement, cela afin de ressortir une cartographie fidèle des préoccupations auxquelles elles sont sujettes.

Il s’agit aussi de sensibiliser les entreprises sur l’importance du conseil dans le cadre du développement de leurs activités et permettre à des acteurs du conseil de donner plus de visibilité à leurs activités et développer des synergies avec une cible de clients potentiels en croissance.

« Nous voulons démontrer que les PME ont du savoir faire car elles comptent en leur sein des hommes et femmes de sacrifice prêts à tout investir pour donner tout son sens à l’entreprise » a déclaré M. Joseph Amissa, président du Mouvement des Petites et Moyennes Entreprises (M-PME) qui a néanmoins déploré que les PME n’aient pas toujours l’expertise nécessaire à la viabilité d’une entreprise.

Ces journées vont selon lui apporter un plus à ces petites entreprises en dissipant les préjugés entres les PME et les experts en conseil.

M. Hoegah Kwaku, représentant le président de la CGECI a quant à lui axé son discours sur deux axes chers à M. Jean Marie Acka. Ce sont la consolidation des PME existantes et la construction des champions nationaux.

Pour lui, les PME sont dans une dynamique de création d’emploi. Cependant leur « méconnaissance » de certains rouages font qu’elles ne peuvent jouer ce rôle qui provoque un déficit de création d’entreprise, ce qui augmente le chômage et pousse les jeunes à tenter l’expérience de l’Europe.

Pour terminer, le représentant du ministre du commerce, M.Bamba Salimou a rappelé que le Gouvernement ivoirien est conscient du rôle important des PME dans le développement économique du pays. Pour cela, il a décidé de l’adoption d’un cadre professionnel et de règlement des PME et de la création de l’agence PME afin de permettre au pays de se donner les moyens pour atteindre l’émergence.

Notons qu’environ 200 entreprises sont attendues pour ces journées et bénéficieront gratuitement d’une assistance conseil en diverses matières de la part d’une cinquantaine d’experts (fiscaux, juridiques, comptables, financiers, notaires) mobilisés pour l’occasion. Les préoccupations exprimées seront répertoriées et satisfaites à travers des conseils précis et appropriés.

Programme d’appui à la productivité des PME : L’agence Côte d’Ivoire PME initie un atelier de suivi de de la mise en œuvre de la Cohorte III

L’Agence Côte d’Ivoire PME à organisé à Dream Factory les jeudi 15 et vendredi 16 juillet, un atelier de suivi de la mise en œuvre de la cohorte III du programme d’Appui à la productivité des PME. L’objectif de cet atelier était d’optimiser le parcours d’accompagnement des PME bénéficiaires du Programme en s’assurant de la qualité des rapports diagnostics, des plans de structuration et de la pertinence des outils proposés et leur adaptabilité aux besoins réels issus des recommandations faites dans lesdits rapports et plans de structuration.

Il s’est agi de façon spécifique de valider les rapports diagnostics et plans de structuration proposés par les cabinets et de faire l’inventaire et la validation des outils proposés avant d’autoriser leur implémentation. Selon une méthodologie précise définie par l’Agence Côte d’ivoire PME avec la participation de son partenaire la GIZ, dix (10) rapports et plans de structuration sur cinquante (50) ont été tirés de façon aléatoire par cabinet et ont fait l’objet d’exposé par les représentants desdits cabinets. Des réflexions ont été menées sur la pertinence des outils proposés en tenant compte des faiblesses et recommandations issues des rapports et plans de structuration. Pour rappel, le Programme d’Appui à la Productivité des PME met un accent particulier sur la création et l’amélioration des emplois existants. Cet atelier a alors permis à l’Agence Côte d’Ivoire PME de valider un certain nombre d’outils destinés à la gestion des ressources humaines, à la gestion comptable et financière des PME.

Huguette KOHOUE LAWSON, Fondatrice et Directrice Générale d’un cabinet spécialisé dans le Management et stratégie d’entreprise accompagne cinquante (50) PME du Programme dans la gestion des Ressources humaines, la gestion financière et comptable : « Nous avons reçu une ligne de diagnostic de l’Agence. A partir de cette base, nous posons le diagnostic des PME et allons à la rencontre des dirigeants de PME et en fonction de leurs besoins, nous proposons un plan de structuration. Nous retenons que les très petites entreprises sont confrontées à des problèmes liés à la gestion et à l’organisation »

« Notre Cabinet accompagne les PME en mettant en place un plan de structuration, de gestion financière et de gestion des Ressources Humaines à partir du profil des PME établi par l’Agence Côte d’Ivoire PME. Après avoir échangé avec les dirigeants, nous établissons le rapport diagnostic et à partir de ce rapport, nous proposons un plan de structuration sur les deux volets et en assurons le suivi durant la période de mission » indique M. BEHO SONNEZERE Franck, Responsable au sein d’un Cabinet d’Audit Comptable participant à l’atelier.

Cinq (5) cabinets ont participé à cet atelier et sont tous unanimes pour dire que les TPE/PME ont un véritable besoin d’accompagnement tant sur le plan de la formation des dirigeants que sur le plan financier, surtout dans le contexte de crise liée à la COVID-19. Ils spécifient également que les Très Petites Entreprises sont confrontées à des problématiques liées à la gestion et à la structuration. Ils félicitent l’Agence Côte d’Ivoire PME et son partenaire la GIZ pour cette initiative et confirment la mobilisation des PME pour l’opérationnalisation du Programme d’Appui à la Productivité des TPE/PME.

En définitive, ce programme a pour but de contribuer à la création de valeur, d’emplois décents et de croissance en Côte d’ivoire en droite ligne avec la politique du Gouvernement ivoirien. L’Agence CI PME œuvre ainsi avec son partenaire au travers du Programme PAP-TPE/PME (2019-2021) pour la mise en place d’une stratégie d’intervention commune et d’un partenariat pour l’amélioration de la compétitivité, la création de valeurs, d’emplois décents et la croissance des PME.

Pour rappel la coopération allemande au développement apporte son soutien à la Côte d’Ivoire depuis 1975. La Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) est l’agence de coopération internationale allemande pour le développement. Elle travaille pour le compte du ministère fédéral allemand du développement économique et de la coopération (BMZ) et du ministère fédéral allemand des Affaires étrangères. Le Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) a rassemblé sous la marque Invest for Jobs une série d’offres pour soutenir les initiatives en faveur de l’emploi en Afrique. Domaine d’intervention : Promotion et soutien aux investissements ; Développement des PME; Amélioration de l’écosystème des clusters TIC/Energies renouvelables.

Opérationnalisée depuis octobre 2017, l’Agence Côte d’Ivoire PME est l’organe de mise en œuvre opérationnelle de la politique gouvernementale de promotion des PME. Elle œuvre à soutenir l’écosystème entrepreneurial et à apporter des solutions concrètes, pour la transformation structurelle de l’économie ivoirienne et le développement inclusif portés par des PME dynamiques, compétitives et innovantes, conformément à la vision prônée par Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire au travers de programme « Côte d’Ivoire Solidaire »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *