La présidente du Comité de normalisation de la Fédération ivoirienne de football (Fif), Mme Dao Gabala, est prononcée sur les rumeurs proches au voyage de ses enfants au compte de la FIF.

Dao Gabala: «  Qu’ils aillent chercher leurs magouilles ailleurs  »

La présidente du comité de normalisation de la Fédération ivoirienne de football (CONOR-FIF), Mariam Dao Gabala est au cœur d’une vive polémique qui enflamme présentement les réseaux sociaux.

En effet, les journalistes Dou Nicaise, acquis à la cause de l’ancien vice-président de la Fif, Sory Diabaté, a posté un message ce lundi en fin d’après-midi, informateur que Dao Gabala aurait fait voyager des membres de sa famille dans la la délégation ivoirienne participera ici au match amical des Éléphants de Côte d’Ivoire contre l’équipe d’Angleterre.

 » Matchs Amicaux des Éléphants en Europe. Mme Dao Gabala fait la part belle à sa famille. La Présidente du CONOR -FIF, Ma Tantie, Mme Dao Gabala a décidé de faire plaisir aux membres de sa famille comme c’était le cas à la CAN dont ses enfants occupaient la Chambre d’un joueur. Pour ce déplacement en France et en Angleterre, Mme Dao Gabala a invité son époux, ses enfants et ses beaux fils et filles. Regardez bien la liste des 31 personnes officielles et encadreurs, vous même vous allez le constater. Ils sont pris en charge par l’État ivoirien pour cette expédition. (billets d’avion, de transit, hébergement, nourriture, sans oublier les perdiems.) c’est ça la gestion de Dao Gabala. C’est tout  », at-il dénoncé tout en dévoilant une listes avec pour titre  » Délégation Côte d’Ivoire, équipe nationale A: listes pour visa Angleterre- matchs amicaux mars 2022  ».

De son côté, la présidente du Comité de normalisation de la Fif, Dao Mariam Gabala, jointe au téléphone par les journalistes Annoncia Séhoué, s’est expliquée.

« Je ne vais pas m’épuiser à leur répondre. Mes enfants n’ont-ils pas le droit de venir supporter les Eléphants ? Ils se sont pris en charge eux-mêmes. De la même manière nous avons facilité les visas pour ceux qui fourni supporter les Éléphants, de la même manière ils ont favorisé de cette facilité. La FIF n’a rien payé pour eux. Et puis avant la Fif, ma famille existait. Qu’ils aillent chercher leurs magouilles ailleurs. Sur ce terrain de la probité, ils ne m’auront pas »,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.