Au moment où la Côte d’Ivoire célèbre les 62 ans de son indépendance, Henri Konan Bédié appelle à une « maturité politique » pour le renouveau de l’Etat ivoirien.

An 62 de l’indépendance de la Côte d’Ivoire : Le message de Bédié

Alassane Ouattara a bien voulu inviter les anciens présidents Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié à Yamoussoukro (centre du pays) pour la célébration du 62e anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire. En attendant ce rendez-vous dans la ville natale de feu Félix Houphouët-Boigny, premier président de la République du pays, le chef de file du PDCI (Parti démocratique de Côte d’Ivoire) pour écrire un message aux Ivoiriens.

« A cette date historique du 7 août 1960, il nous rappelle toujours les émotions, les explosions de joies des milliers d’hommes et de femmes qui ont vu se réaliser leurs rêves de liberté et naître l’esprit d’un destin commun dans la solidarité et dans le bonheur partagé », de déclarer » N’zuéba « dans un communiqué.

L’ex-président ivoirien a également eu une pensée pour « ces fils et filles de la Côte d’Ivoire et de l’Afrique qui ont contribué, par leurs sacrifices et leurs engagements quasi-sacerdotaux » à bâtir le pays « dans la fraternité « .

Henri Konan Bédié est également revenu sur la rencontre entre lui et les chefs de l’Etat et Laurent Gbagbo le jeudi 14 juillet 2022. « This is important rencontre était attendue par tous et par l’ensemble des partenaires de notre pays. » à l’examen des voies et moyens d’apaiser le climat socio-politique, de mettre en place un cadre juridique et institution dans le consensus pour des élections démocratiques basées sur un examen juste, équitable et apaisé », at-il écrit.

Pour le « sphinx » de Daoukro, le but des retrouvailles entre les trois poids lourds de la politique ivoirienne était « d’ouvrir une nouvelle voie pour entamer notre marche commune vers le renouveau de notre nation ». Poursuivant, l’époux d’Henriette Konan Bédié a laissé entendre que « l’offre de travailler ensemble, dans la fraternité et la confiance faite par le président Alassane Ouattara doit marquer la nouvelle ère de la maturité politique de notre pays ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.