CAN féminine 2022 – La liste des joueuses du Nigeria ici face à la Côte d’Ivoire le 18 février, a été publiée par le coach Randy Waldrum.

L’internationale nigériane Ashleigh Plumptre annoncee contre la Côte d’Ivoire

Les Super Falcons croisent le fer avec leurs homologues de la Côte d’Ivoire au stade national Moshood Abiola d’Abuja et le match retour aura lieu cinq jours plus tard au stade Robert Champroux d’Abidjan.

Le sélectionneur de l’équipe du Nigeria, Randy Waldrum, a inclus Ashleigh Plumptre et Ifeoma Onumonu dans une équipe provisoire de 35 joueuses pour le dernier tour des éliminatoires de la prochaine CAN féminine TotalEnergies, Maroc 2022.

Le tacticien américain Waldrum a vu que les joueuses se joignent tardivement sont effectives en raison de retards dans le changement de nationalité et des voyages, les cas notamment de la défense de Leicester City et de l’attaquante de Gotham.

L’inclusion de Plumptre fait suite à son autorisation pour la FIFA de représenter les Africaines de l’Ouest pour l’intermédiaire de son grand-père paternel nigérian malgré ses 30 apparitions sous le maillot des équipes juniors de l’Angleterre.

Rofiat Imuran et Deborah Abiodun et la gardienne des Sunshine Queens Christy Ohiaeriaku ont fait leur retour après un an d’absence.

Les Super Falcons ont commencé leur stage de préparation le 1er février 2022, la plupart des joueuses basées à l’étranger rejoindront le camp plus tard ou avant le 15 février.

Pour attindre ce stade, les Nigérianes ont battu les Black Queens du Ghana sur le score cumulé de 2-1 en octobre 2021, tandis que les Eléphantes ont surclassé la République du Niger 20-0 au total.

Les neuf fois championnes défendront leur couronne africaine au Maroc plus tard en juillet, mais devront maîtriser les Ivoiriennes, qui ont anéanti leur rêve de retour olympique à Tokyo 2020 en octobre 2019.

Liste des joueuses du Nigeria

1643839249 671 CAN 2022 Nigeria Cote dIvoire la liste des au 6 octobre 2022

Gardiennes de but : Chiamaka Nnadozie (Paris FC, France) ; Tochukwu Oluehi (Maccabi Kishronot Hadera, Israël); Christy Ohiaeriaku (Sunshine Queens); Yewande Balogun (California Storm, États-Unis)

Défenseuses : Rofiat Imuran (Rivers Angels) ; Glory Ogbonna (Santa Teresa FC, Espagne); Onome Ebi (Minsk FC, Biélorussie); Osinachi Ohale (Deportivo Alaves, Espagne); Ayomide Ojo (Edo Queens); Ashleigh Plumptre (Leicester City, Angleterre); Joy Duru (Amazones Nasarawa); Nicole Payne (Université de Virginie-Occidentale, États-Unis) ; Michelle Alozie (Houston Dash, États-Unis) ; Akudo Ogbonna (Edo Queens)

Milieux de terrain : Peace Efih (Maccabi Kiryat Gat, Israël) ; Yetunde Aluko (WFC Ramat Hasharon, Israël); Amanda Mbadinuju (Bayelsa Queens); Ngozi Okobi-Okeoghene (Eskilstuna FC, Suède); Grace Igboamalu (Bayelsa Queens); Toni Oyedupe Payne (FC Séville, Espagne); Regina Otu (Minsk FC, Biélorussie); Christy Ucheibe (SL Benfica, Portugal) ; Rasheedat Ajibade (Atletico Madrid, Espagne); Rita Chikwelu (Madrid CFF, Espagne) ; Amarachi Okoronkwo (Amazones Nasarawa); Deborah Abiodun (Rivers Angels)

Attaquantes : Esther Okoronkwo (AS Saint Etienne, France) ; Francisca Ordega (CSKA Moscou, Russie); Désiré Oparanozie (Dijon FC, France); Vivian Ikechukwu (Rivers Angels); Cadeau lundi (FC Robo Queens); Juliette Bassey (Bayelsa Queens); Ifeoma Onumonu (NY / NJ Gotham FC, États-Unis); Uchenna Kanu (Tigres UNAL, Mexique); Asisat Oshoala (FC Barcelone, Espagne)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.