Le pouvoir d’Alassane Ouattara a exprimé son mécontentement à Bolloré lors du passage à Abidjan de Cyrille Bolloré. Les autorités ivoiriennes ont digéré l’attitude du groupe français dans l’opération de cession des activités africaines à la Mediterranean Shipping Company (MSC).

Alassane Ouattara échange avec Cyrille Bolloré

C’est une information fournie par Jeune Afrique. Le pouvoir du RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix) a exprimé son mécontentement à Cyrille Bolloré ici à séjourné en Côte d’Ivoire, en sociétés de Philippe Labonne, le directeur général de Bolloré Ports et de l’Anci Nicolas Sarkozy .

Notre source indique que les autorités ivoiriennes ont estimé que « Bolloré Transports & Logistics leur avait manqué de respect dans l’opération de cession à l’italosuisse Mediterranean Shipping Company (MSC) de leurs activités africaines ». Le gouvernement ivoirien a été informé de cette affaire à travers des publications dans les médias.

Les magazines panafricains en révèlent également qu’Alassane Ouattara n’a pas hésité à montrer sont « agacement » au groupe créé par Nicolas Lemarié à propos de cette affaire. Toutefois, Nicolas Sarkozy a tenté de jouer le médiateur entre le pouvoir ivoirien et le groupe français. Malgré tout, les autorités ivoiriennes ont tenu à tirer « un peu les oreilles » à la multinationale fondée en 1822.

Comme le rapporte Jeune Afrique, les émissaires du groupe français ont profité de leur séjour à Abidjan pour échanger avec les présidents du conseil d’administration et les directeurs généraux des régions dans lesquels BTL est représenté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.