Aller au contenu

Comme Idriss Ouattara, il veut former les jeunes aux valeurs libérales

L’Organisation de la jeunesse libérale de Côte d’Ivoire, en collaboration avec la Fondation Friedrich Naumann, a procédé à l’investiture des coordonnateurs régionaux du district des Savanes samedi à Korhogo.

Côte d’Ivoire – Communauté autonome des Savanes : les ambassadeurs du libéralisme investis

La cérémonie de prestation de serment des coordonnateurs des régions du Poro, Bagoué et Tchologo s’est déroulée dans une résidence hôtelière à Korhogo, en présence du ministre de la Communication et de l’Economie numérique, Amadou Coulibaly, du ministre de la Construction, de la Construction et de l’Urbanisme, Bruno Nabagné Koné ; par le ministre des Ressources animales et de la Pêche, Sidi Tiémoko Touré. Et plusieurs personnalités dont Magloire N’Déhi, responsable du bureau de la Fondation Friedrich Naumann, ainsi que des cadres des régions précitées.

Comme Idriss Ouattara il veut former les jeunes aux valeurs au 22 février 2024

La cérémonie d’investiture a porté sur le thème : « Les causes du déclin de la démocratie en Afrique : le cas de l’Afrique de l’Ouest ». Selon Idriss Ouattara, président de l’Organisation des jeunes libéraux de Côte d’Ivoire, cette cérémonie s’inscrit dans le cadre du déploiement du programme Ambassadeurs du libéralisme, dont l’objectif est de former les jeunes leaders aux valeurs libérales et de favoriser leurs réflexions sur toutes les questions. lié à devenir libéral en Côte d’Ivoire.

Après le fotamana traditionnel en pays sénoufo par le premier magistrat de la commune de Korhogo, Lanzani Coulibaly, le ministre des ressources animales et de la pêche, Sidi Touré, qui est aussi le premier président et fondateur de l’Organisation des jeunes libéraux de Côte d’Ivoire (Ojlci), axé sur les quatre valeurs sur lesquelles repose le libéralisme : la liberté, l’économie de marché, la démocratie libérale et le droit à la justice. Pour lui, la liberté économique et politique sont des moyens essentiels pour améliorer la qualité de vie des populations ; Et ce choix du président de la République permet à la Côte d’Ivoire de se développer.

Côte d'Ivoire / District Autonome des Savanes : les ambassadeurs du libéralisme investi

Intervenant sur le sujet, Amadou Coulibaly, ministre des Communications et de l’Economie numérique, co-président de la cérémonie, a indiqué que les causes du recul de la démocratie en Afrique de l’Ouest sont, entre autres, le manque de confiance des populations dans les structures et les organes chargés de l’organisation des élections et de la persistance des extrémistes. Il a salué le leadership du Président de la République dans la promotion des idéaux du libéralisme.

« Chaque Ivoirien est fier de l’acharnement au travail du Chef de l’État pour faire de la Côte d’Ivoire une destination économique attractive pour les investisseurs et les jeunes entrepreneurs ivoiriens qui souhaitent créer des entreprises innovantes », déclare at-il. Avant d’ajouter que le président Alassane Ouattara est l’assurance tous risques pour les Ivoiriens.

Côte d'Ivoire / District Autonome des Savanes : les ambassadeurs du libéralisme investi

« Le président Alassane Ouattara est un champion du libéralisme, compte tenu du changement, de la transformation que connaît tout le pays depuis dix ans. Son choix, le libéralisme, a eu un impact positif sur l’économie sociale et politique de la Côte d’Ivoire. Le chef de l’Etat a ouvert la voie à d’autres acteurs pour travailler afin que la Côte d’Ivoire reste stable sur le long terme. Parce qu’un pays en sécurité et en paix est nécessaire à l’instauration de la démocratie et du libéralisme et tout cela, le Président l’a réalisé. A l’échelle de l’évolution de l’humanité, ce sont de nombreux efforts et ce sont des résultats appréciables », a déclaré Bruno Koné, co-président de la cérémonie.

Côte d'Ivoire / District Autonome des Savanes : les ambassadeurs du libéralisme investi

Ponctuée par un panel animé par les professeurs Dion Simplice et Sangaré Abou sur le thème  »Les causes du déclin de la démocratie en Afrique : le cas de l’Afrique de l’Ouest », la cérémonie de lancement du programme des Ambassadeurs du Libéralisme District Autonome des Savanes, ha a attiré du monde et montré l’attachement des jeunes aux valeurs du libéralisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *