Aller au contenu

Comment assurer la pérennité de la production de cacao ?

Au Heden Golf Hôtel Abidjan, les journées nationales du Cacao et du chocolat qui ont démarré le vendredi 30 septembre 2022, battent leur plein. La journée de ce samedi 01 octobre 2022 a été principalement meublée de réflexions autour de la transformation locale du cacao.

Journées nationales du Cacao et du chocolat : La transformation locale au centre des débats

Promotion de la transformation locale du cacao, ces opportunités pour le chocolat « made in Côte d’Ivoire ? Comment assureront-elles la pérennité de la production de cacao ? » interroge au centre des réflexions.

Il s’agissait au cours de ces échanges de trouver des solutions pour assurer un mieux être aux producteurs et permettre à la Côte d’Ivoire de maintenir sa position de leader dans la production du Cacao. En plus de l’importance du thème du panel 2 : « Le commentaire assurera la pérennité de la production de cacao en travers de l’amélioration des conditions des rues et du travail des planteurs ».

Ce thème a été animé par madame BOHIRI Elodie, Sous-directrice au ministère de l’emploi, monsieur Kouassi Jérémie, directeur du développementricoltura au Conseil Café Cacao, monsieur Assemien Marcel, Directeur Général du GCB Cocoa et adjoint monsieur Leadway Assurance.

Pour madame BOHIRI Elodie, « la prévention, la protection, le suivi et la scolarisation est une première réponse à la lutte contre le travail des enfants dans la cacaoculture » et des contributeurs pour assainir le secteur par des productions de qualité.

Monsieur Kouassi Jérémie, Directeur du Développement Agricole au Conseil Café Cacao, a fait savoir que des efforts ont été faits pour améliorer des conditions de travail des producteurs.

« 70 milliards ont été investis dans le reprofilage des pistes, la construction des ponts pour acheminer les produits, la construction des écoles primaires et des logements de maître, le forage de point d’eau, distribution de kits scolaires, construction de centre de santé (…) », a-t-il déclaré avant d’annoncer que ces efforts se poursuivront pour permre au secteur d’être attirant et solide.

Quant à messieurs Coulibaly Tenzia et Assemien Marcel, respectivement DG de Leadway Assurance et DGA de GCB, ils ont annoncé que des dispositions ont été prises pour permre aux producteurs de vivre décemment et d’assurer ainsi la durabilité et la pérennité des productions.

Leurs structures mettent donc à la disposition des producteurs, des assurances vie et non vie. Notons que le récent producteur du cacao a été initié par le Conseil Café Cacao, un permis d’enregistrement d’environ 1 million de producteurs.

Plusieurs initiatives sont annoncées pour leur assurer de bonnes conditions de vie et de travail et garantir une production durable de cacao en Côte d’Ivoire.

Informations : Nicaise B.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *