Aller au contenu

Côte d’Ivoire – Agboville : Les femmes et les jeunes incités à former des coopératives

Dans le cadre de la création de coopératives agricoles et animales de production à but lucratif qui répondent au besoin de mieux organiser les femmes et les jeunes, le prof. Moustapha Brou Cho Julie Eunice a lancé, le mercredi 17 mai 2023, une tournée de sensibilisation dans différents lieux du département d’Agboville.

Côte d’Ivoire: les associations de femmes et de jeunes d’Agboville exhortées à se transformer en coopératives

D’Oress-Krobou à Éry-Makouguié 2, en passant par Aboudé, le quartier du Château à Agboville et Yapo-Kpa, le message était le même.

« Aujourd’hui, on parle de plus en plus des VSLA (Associations Villageoises d’Epargne et de Crédit). Il y a aussi des coopératives qui se mettent en place partout. Alors j’ai découvert que le moment était idéal pour venir parler à mes sœurs, leur parler de l’importance de l’unité, d’être ensemble, de vouloir chercher ensemble un revenu pour être indépendant.

Les gens évoluent certes en partenariat, mais je suis venue motiver mes sœurs partout où nous allons pour leur dire de se regrouper en coopératives agricoles, commerciales ou avicoles. Et ce, pour être plus fort pour bénéficier d’un accompagnement au niveau régional et national », a expliqué en fin de journée la conseillère régionale, chargée des femmes et des jeunes.

Pour le professeur d’histoire de l’Université Félix Houphouët Boigny d’Abidjan, sa tournée, qui a commencé il y a plus d’une semaine et va se poursuivre, consistait aussi à inviter les jeunes à rejoindre ce processus de transformation des associations et autres en coopératives.

« Vous savez aussi que l’année 2023 a été décrétée par le président Alassane Ouattara : Année de la jeunesse.

Il faut déjà que les jeunes soient fédérés, démarrent des projets viables, soient officiellement déclarés au CEPICI (Centre de Promotion des Investissements de Côte d’Ivoire) pour être éligibles aux fonds et pouvoir subvenir à leurs besoins grâce à des activités génératrices de revenus. ).

Le conseil régional d’Agnéby-Tiassa dirigé par le ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture sanitaire universelle, Dimba Pierre, l’a compris très tôt en implantant des unités de transformation du manioc à Attiéké dans plusieurs villages. Tout cela pour vous aider », a-t-elle révélé.

A terme, 19 unités de transformation de manioc verront le jour dans la région, selon le responsable des femmes et des jeunes au sein de cette collectivité décentralisée.

A noter que la région compte actuellement 06 usines, à savoir : celles de Wahin, Grand-Morié, Grand-Yapo (Agboville), Morokro (Tiassalé), Léléblé (Taabo) et celle de Gomon (Sikensi).

Côte d'Ivoire: les associations de femmes et de jeunes d'Agboville exhortées à se transformer en coopératives

Pour cette année, le ministre Dimba Pierre a récemment annoncé le déblocage de près de 2,4 milliards de francs CFA par le Conseil régional d’Agnéby-Tiassa pour l’intégration et l’autonomisation des jeunes et des femmes.

Poursuivant, le secrétaire départemental RHDP commune d’Agboville, prof. Moustapha Brou Cho Julie a exhorté ses sœurs à être une aide, un soutien pour son mari et ses enfants.

« Nous, les femmes, sommes vraiment heureuses car aujourd’hui Madame Moustapha est venue nous remettre sur le droit chemin. Nous sommes déjà organisés ici en petits groupes, en association mais avec ce que nous venons d’entendre, former une coopérative pour bénéficier de financements : c’est une bonne chose. Alors que nous espérons avoir un soutien dans la mise en œuvre, nous soutenons pleinement le projet », a déclaré la présidente de la fédération des associations féminines d’Aboudé, Nanou N’Gatta Brou Marie.

Même son de cloche de Yavo Adon, président de la jeunesse du village d’Éry-Makouguié 2, qui estime que c’est une belle initiative car le but est d’apporter le développement à toutes les régions de la Côte d’Ivoire.

Tizie À Bi

correspondant régional

Le GPS de Guillaume Soro va bientot demarrer ses activites au 11 juin 2023

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *