Aller au contenu

Côte d’Ivoire – Andou-M’Batto : La République soutient la construction de la ville nouvelle

La cérémonie de pose de la première pierre de la future ville nouvelle et écologique (verte) d’Andou-M’Batto, village situé dans le département d’Alépé et appartenant au Grand Abidjan, a eu lieu le vendredi 10 mars 2023.

Côte d’Ivoire : un partenariat public-privé pour la construction de la première vraie ville nouvelle à Andou-M’Batto

Ce fut une belle cérémonie festive qui a réuni toute la communauté du village d’Andou-M’Batto (chef, propriétaires terriens, chefs de familles, caisses exécutives, offices fonciers, jeunes et femmes), le Ministère de la Construction, de l’Hygiène et de la Ville Aménagement et la société immobilière et citoyenne Victoire Immobilier.

« Nous remercions Victoire Immobilier qui a accepté d’accompagner la population d’Andou-M’Batto dans la marche vers son développement harmonieux », a suggéré Odjé Ako Robert, le chef du village.

Il a invité l’opérateur privé, choisi à l’unanimité par toutes les forces vives du village, à « traduire en actes concrets la réalisation de transactions immobilières par les différentes familles, tribus pour une évolution de succession. De cette façon, nous éviterons les erreurs de certains peuples voisins ».

Du rêve à la réalité

« D’un rêve, nous sommes maintenant une réalité. En tant que population, le premier avantage est de protéger notre territoire. Car à travers ce projet, chaque famille, chaque propriétaire terrien aura un ACD (Final Grant Order Editor’s Note) sur sa parcelle. La deuxième chose est la création de la ville nouvelle et tous les avantages qui en découlent », se réjouit Joseph Dindji, président du fonds commun de développement Andou-M’Batto.

« L’idée de ce projet est née des contacts familiaux que nous avons avec le village d’Andou-M’Batto, village situé au bord de la Comoé, près de Grand-Bassam.

De la beauté que présentait le paysage de ce village et de tous les projets structurants prévus par l’Etat dans la zone, nous avons compris qu’il y avait là une belle opportunité de construire ici à Andou-M’Batto, une ville nouvelle qui pourrait être une solution pour le problème du logement dans le Grand Abidjan, auquel appartient le village d’Andou-M’Batto », a déclaré Arnaud Essoh, directeur général de Victoire Immoblier, la société à l’origine du projet de ville nouvelle écologique d’Andou-M’I beat.

« Cette pose de la première pierre est le début de la matérialisation et de la réalisation de notre rêve commun. Celui de révolutionner le secteur de l’immobilier et du logement en Côte d’Ivoire, et aussi une réponse à l’appel du gouvernement au secteur privé. Sur ce site qui accueille cette cérémonie qui nous réunit aujourd’hui, la ville nouvelle d’Andou-M’Batto sera construite avec tout le confort et les infrastructures pour une meilleure qualité de vie », a expliqué Arnaud Essoh.

Andou-M’Batto : future ville écologique

« Ce projet est sans aucun doute une panacée indéniable à la pénurie de logements et à la décongestion de la ville d’Abidjan, déjà trop saturée, Alépé faisant partie intégrante du Grand Abidjan. C’est un projet énorme et important qui contribuera au développement du village d’Andou-M’Batto et apportera une valeur ajoutée à la sous-préfecture d’Oghlwapo, ainsi qu’au département d’Alépé mais surtout aussi au Grand Abidjan . », a détaillé Arnaud Essoh.

1678679037 930 Cote dIvoire Andou MBatto La Republique soutient la construction au 5 mars 2024

Ce projet coûtera plusieurs centaines de milliards de FCFA. « Nous sommes déjà en pourparlers avec des partenaires internes et externes qui soutiendront techniquement et financièrement ce projet. Nous avons des idées innovantes qui permettront de construire ici des logements et de répondre aux besoins des populations ivoiriennes, conformément à la politique du logement du président Alassane Ouattara. Ce projet va durer dix ans », a assuré le patron de Victoire Immobilier.

En effet, le gouvernement ivoirien soutient le projet d’une nouvelle ville verte d’Andou-M’Batto. C’est en tout cas le message lancé par le directeur en charge des grands projets immobiliers du ministère de la Construction, Kokora Alexandre Dibi.

« Le Ministère de la Construction, de la Construction et de l’Urbanisme, présidé par le Ministre Bruno Nabagné Koné, a décidé d’accompagner cet opérateur privé, Victoire Immobilier, dans le cadre de la réalisation de ce projet sur près de six mille hectares de terrains réservés ici à Alépé, notamment à Andou-M’Batto », a assuré Kokora Alexandre Dibi. Un soutien structurel du gouvernement « C’est un projet écologique que nous soutenons car il permettra de répondre durablement à la problématique du logement, mais surtout à la problématique du cadre de vie et de l’urbanisme harmonieux des populations habitant cette partie du territoire », a-t-il déclaré.

Ajoutant : « Nous sommes ici aujourd’hui pour montrer toute la détermination et le soutien du gouvernement pour que ce projet puisse déboucher, dans les mois et les années à venir, sur une ville nouvelle, une ville durable qui réponde aux attentes de nos populations. »

« Nous accompagnerons ce projet en termes de structuration et d’aménagement avec tous les professionnels du secteur, les urbanistes, les architectes et le promoteur. Et nous veillerons à ce que ce projet bénéficie de tous les accompagnements, de toutes les autorisations administratives nécessaires et puisse répondre aux attentes du gouvernement en termes de promotion de logements abordables et de structuration des infrastructures primaires, routes, hôpitaux, centres de santé, écoles, afin que les populations puissent en bénéficier des retombées de ce projet mené par ce partenaire privé ».

Le préfet du département d’Alépé, Jean Firmin Dayoro, prenant la parole, a salué la bonne entente entre la communauté villageoise et l’opérateur privé Victoire Immobilier. Il a assuré les parties de son soutien indéfectible et a souhaité que les terres de sa circonscription administrative soient exploitées de manière structurée car c’est là que se fera le développement du Grand Abidjan.

Espaces verts, aires de jeux, lieux de culte…

Pour la première phase du projet, un premier plan parcellaire de 650 hectares a été présenté au public, ce qui représente 10% de la superficie totale du lot. Ce premier bloc se dresse sur une superficie de six cent cinquante (650) hectares et prévoit la construction de 808 îlots, avec environ 14 000 lots, pour offrir différents types d’habitations aux résidents.

Outre les maisons, le projet comprend également la construction de diverses structures, telles que des espaces verts, des aires de jeux, des terrains de sport, des écoles, des centres commerciaux, un marché, une gare, des commissariats de police et de gendarmerie, des centres de santé, des lieux de culte, l’administration des réserves et les centres de loisirs.

Fait intéressant, le projet est axé sur une approche écologique, avec de nombreux espaces verts et parcs écologiques prévus pour la ville. Cela créera un environnement plus sain et plus agréable pour les habitants, en phase avec les attentes des populations locales. La deuxième phase du projet sera plus importante, promettent les acteurs du projet.

Projets structurants prévus

Surtout, plusieurs projets, en partenariat public-privé-population (PPP), permettront à Andou-M’Batto de se positionner comme la plus belle ville nouvelle du Grand Abidjan.

En effet, l’un des premiers projets structurants dont bénéficiera Andou-M’Batto est le pont qui reliera Bingerville à Grand-Bassam et dont les travaux ont été confiés à la société PFO. Ce pont permettra un accès rapide à Andou-M’Batto via Bingerville. Les travaux débuteront cette année.

Le deuxième grand projet est le bitumage de l’axe entre Alépé et Grand-Bassam, qui est en cours et a maintenant atteint le village de Monga, à trois kilomètres d’Andou-M’Batto.

Ce nouveau bitume traversera également la future ville nouvelle d’Andou M’Batto qui, rappelons-le, est naturellement dotée d’un paysage magnifique, paisible et paradisiaque, située en bordure de la Comoé, l’une des plus belles rivières en Côte d’Ivoire.

Grâce à ce partenariat gagnant-gagnant, Andou-M’Batto sera clairement la première ville véritablement nouvelle et entièrement verte de Côte d’Ivoire.

A noter que plusieurs personnalités ont assisté à cette cérémonie. A commencer par l’adjoint au chef de cabinet du président Alassane Ouattara, Amani Ipou Félicien, ainsi que maître N’cho Christophe, adjoint d’Alepe.

Le corps du préfet était fortement représenté lors de cette cérémonie

En effet, outre le préfet du département, le préfet non gradé Nanou Benjamin, ancien préfet d’Alepe et actuel chef de cabinet du ministre-gouverneur Pascal Abinan, le secrétaire général de la préfecture d’Alepe, Désiré Tra Bi, le le sous-préfet d’Oglwapo, Norbert Kouamé et le sous-préfet central d’Alépé, Alain Gué, ont apporté leur soutien à cet événement.

Mahama Coulibaly, président de la Fédération ivoirienne de basket (FIBB), dont la structure a bénéficié d’une donation du terrain à Motobé (près du village d’Andou-M’Batto) par Victoire Immobilier, pour la construction de la cité du basket des Eléphants ; était également présent.

Enfin, les habitants d’Andou-M’Batto ont surpris le directeur général de Victoire Immobilier en faisant de lui un fils du village et l’ont présenté à la génération « Dougbo Djeouhon ».

Cette cérémonie s’est également déroulée en présence des chefs coutumiers des villages gwa du département, venus soutenir leurs frères d’Andou-M’Batto. Ce fut une très belle fête, de l’avis de tous les participants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *