Aller au contenu

Côte d’Ivoire – Bouaké : Tout savoir sur le centre de service civique inauguré par Patrick Achi

Le Premier ministre Patrick Achi a mis en service, le 24 mars 2023, le centre de services civiques de Bouaké destiné à accueillir 1 000 jeunes par an. Le Centre de services de Bouaké, premier d’une série de 14 centres modernes à construire dans chacun des Districts autonomes du pays, est bâti sur une superficie de 4 hectares pour un investissement de 1,4 milliard de FCFA.

Le Premier ministre Patrick Achi inaugure le nouveau centre de services civiques de Bouaké destiné à accueillir 1 000 jeunes par an

L’infrastructure se compose de deux bâtiments principaux, d’un bâtiment annexe pour l’infirmerie et des terrains de jeux.

L’usine fonctionnera en régime d’internat et pourra accueillir deux cohortes de 500 jeunes stagiaires par an, grâce à un encadrement disciplinaire et à l’apprentissage d’un métier. La première cohorte de 500 jeunes devrait démarrer le 3 avril 2023.

En plus des formations classiques (maçonnerie, électricité, construction, carrelage, soudure et chaudronnerie), de nombreuses autres formations spécifiques sont prévues. Le personnel d’encadrement est composé de 20 militaires et d’un civil.

Le Premier ministre s’est dit heureux de présider la cérémonie d’inauguration de ce centre qui coïncide avec la décision du président Alassane Ouattara de déclarer 2023 l’année de la jeunesse.

Ce centre, selon lui, offrira une seconde chance d’intégration sociale et économique. « Quitter cet établissement est un gage de réussite », a-t-il souligné.

Et de rappeler les trois axes qui sous-tendent cette année de la jeunesse. Le premier axe se définit, selon lui, par la formation accélérée, l’insertion professionnelle et la formation.

Le deuxième axe concerne l’engagement des citoyens et la promotion des valeurs morales et éthiques. Enfin, le dernier axe concerne l’accès des jeunes aux loisirs.

« Ce centre vous aidera à développer vos talents. Vous serez des hommes accomplis prêts à servir la nation », a déclaré Patrick Achi.

A noter que le gouvernement a rétabli la fonction publique et réactivé le Bureau du service civique national en 2016.

La mise en œuvre des projets pilotes de la fonction publique a permis, entre 2018 et 2022, de resocialiser et placer 1 637 jeunes en stage puis dans le monde du travail, ainsi que de former et placer 3 270 jeunes dans des missions de volontariat ou de volontariat.

Avec le CICG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *