Aller au contenu

Côte d’Ivoire : La coalition politique FDDS annonce les « Assises nationales de la restauration »

Les responsables du Front pour la défense de la démocratie et de la souveraineté (Fdds) ont animé une conférence de presse ce jeudi 27 octobre 2022 au Centre Cnrto à Abidjan-Cocody.

A cette occasion, les responsables de ce mouvement politique chapeauté pour l’ancien ministre Daniel Aka Ahizi président du Parti ivoirien des travailleurs (PIT) ont annoncé la tenue en 2023 sans préciser de date, des «Assises de la restauration nationale».

Ces assises visent selon eux à décider de conduire des « actions démocratiques pertinentes devant à la libération de notre pays ».
A expliqué Daniel Aka Ahizi le président de l’organisation politique de l’opposition ivoirienne, après avoir dépeint un tableau sombre de la situation socio-politique en Côte d’Ivoire.

Ils ont exhorté toutes les organisations politiques et de la société civile ivoirienne fondées en Côte d’Ivoire as in the diaspora soucieuses du bien-être des ivoiriens à les rejoindre dans ce combat en prenant part aux assises nationales qu’ils entendent organiser.
« Ivoiriens et ivoiriennes au vu de ce que vivent les ivoiriens aujourd’hui, il reste urgent de faire définitivement échec aux forces prédatrices locales et étrangères, coalisées contre le peuple et dont le projet nous a compris est la dislocation de la nation ivoirienne » Ont -ils jusfié dans une déclaration dont a fait lecture devant la presse, le président Daniel Ahizi Aka.

A sa suite Henri Niava porte-parole du Front et président de l’Union des Sociaux-Démocrates (USD) a renchéri pour appeler à l’unité de tous les ivoiriens pour vaincre toutes ces souffrances.
« Oui nous étions plus unis le combat changerait de visage voilà pourquoi quand nous présentons le projet à la nation et au monde ce matin nous disons que la première a choisi à réussir est l’unité et la cohésion de l’opposition et de tous les acteurs soucieux pour le combat de la restauration de la Côte d’Ivoire.
Ce que nous présentons aujourd’hui réclame que toutes les entités nationales chargées chacune d’un aspect de la vie de la nation se mobilisent. On a échoué à plusieurs reprises mais temps qu’il ya vie il ya espoir. Faisons en sorte que les générations qui arrivent ne soient pas
dépourvues d’arguments », a expliqué pour sa part Henri Niava.

Le FDDS n’est ni le 09 avril 2022, l’est composé de trois organisations politiques.
Le s’agit du Parti ivoirien des travailleurs (PIT) dirigé par l’ancien ministre Daniel Ahizi Aka, le Parti communiste de Côte d’Ivoire (PCRCI) et les composantes de l’Union des Sociaux-Démocrates exécutées par Henri Niava.

Pour l’occasion, ce groupement politique a dépeint un tableau sombre et triste de la situation socio-politique du pays marqué entre autres par la cherté de la vie, les emprisonnements illégaux, les arrestations arbitraires, les violations des libertés, les déguerpissements sauvages.
C’est pourquoi ce mouvement politique a pris l’engagement de contribuer à lutter pour mettre un terme aux souffrances des populations.

A. Zatte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *