Aller au contenu

Depuis les États-Unis, l’artiste togolais, Oyem, « vend » la Côte d’Ivoire

Oyem, un artiste togolais vivant aux États-Unis, que nous avons joint au téléphone, a clairement déclaré sa flamme à la Côte d’Ivoire qu’il considère comme le pays numéro 1 en matière de Culture.

Oyem : «  La Côte d’Ivoire, c’est le pays numéro 1 en matière de culture  »

 »J’ai passé mon enfance au Togo avant d’aller aux États-Unis. Pour moi, la Côte d’Ivoire, c’est le pays numéro 1 en matière de culture. S’il faut être un musicien, un artiste engagé, que tu fasses du rap, de la sagacité, de l’Afrobeat ou quoi que ce soit, tu dois obligatoirement passer par la Côte d’Ivoire pour avoir une visibilité … .

Puis de révéler les noms des célébrités ivoiriennes qu’il apprécie le plus. « Didi B, j’apprécie beaucoup ce qu’il fait, c’est une étoile montante … j’apprécie le groupe Magic System avec le lead Asalfo. Pour moi, ils sont une inspiration, ils sont vraiment un exemple à suivre pour les générations à venir. Sur le plan sportif, je suis un grand fan de Didier Drogba », at-il ajouté.

Notons que ODJO Oyékola Armiyawo alias Oyem a lancé son tout premier single intitulé « Mère Afrique » en 2009. La suite dévoilée plusieurs chansons dont « Ma passion, Mon Carburant », « Jésus revient bientôt » et « Femme Africaine ».

Au-delà de son engagement Artistique, Oyem participe aux campagnes de dons à l’endroit des populations défavorisées. Oyem réside actuellement aux États – Unis. Il est marié et père de trois enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *