Avant l’élection à la présidence de la Fif, l’ancien capitaine des Éléphants de Côte d’Ivoire, Didier Drogba, candidat à cette élection, a déjà réussi des actions pour la protection sociale des acteurs du football ivoirien.

Le projet « Renaissance » de Didier Drogba promeut une protection sociale aux actionnaires de la FIF

Candidat à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (Fif), Didier Drogba semble avoir déjà anticipé les choses. Manifestant le désir d’améliorer les conditions de vie des acteurs du football ivoirien, l’ancien capitaine des Éléphants de Côte d’Ivoire a déjà entrepris des démarches auprès de la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnps) pour des actions fortes en faveur des acteurs du football ivoirien.

Ce qui justifie la présence, au sein de son comité exécutif, d’un expert en projet à la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnps), intimé au nom de Serge Dibi. Ce dernier a confirmé que tout est déjà prêt concernant les partenariats avec le Cnps en faveur des joueurs et de tous les acteurs du football ivoirien.

 » L’avantage, en plus d’être un expert en projet, je suis un expert en projet pour le monde du Sport. L’entreprise (Cnps) avec laquelle je travaille, a mis en place un projet pour que les anciens footballeurs puissent bénéficier, dans leurs vieux jours, d’une pension. Les ministres sont là, ils savent combien il y avait de détresse à chaque fois qu’ils étaient en fonction. Je vois d’anciennes gloires qui souvent, ont gagné très bien leurs vies, mais au soir de leurs vies, étaient des miséreux, excusez moi du terme  », a alerté Serge Dibi lors du lancement du projet Renaissance de Didier Drogba.

Puis d’ajouter :  » On a fait un projet avec l’entreprise dans laquelle je travaille pour apporter une protection sociale pour tous … Ce projet, il est prêt. Avec le projet Renaissance, on pourra dire à tous les acteurs du football, dès leurs débuts de carrière, ayez une protection sociale… Nous ne sommes pas en train de mettre en place le projet, il est déjà prêt.  »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.