Dj Mix Premier, de son vrai nom Sofonnou Yaovi Emile Joël Claver, né le 19 septembre 1985 à Abidjan, a été scruté par la bande de chroniqueurs de Konnie Touré dans l’émission du week-end Life qui passe vendredi soir.

Père de 4 enfants, Dj Mix Premier s’apprête à aller chez le Maire avec sa compagne

C’est sur le plateau de Life TV, dans l’émission Life Week-end, que Mix Premier, artiste chanteur de nationalité ivoirienne-béninoise, a annoncé son mariage avec sa compagne.

Petit-ami et père de quatre enfants, Dj Mix a décidé de reprendre sa vie en main en 2022 en épousant la mère de ses enfants.

Interrogé sur la baisse de l’état civil, l’interprète de « Bobaraba 2.0 » a répondu : « fiancé mais pas marié ». Et de continuer. « Je suis père de quatre enfants, deux filles et deux garçons », a-t-il déclaré à Konnie Touré.

Quand est le mariage? répond un chroniqueur. « Très bientôt ! ​​On va dire, en 2022 », a révélé l’artiste qui a quitté l’école en troisième à cause de la musique. ‘Western ivory).

Mais d’abord, Mix 1er, qui s’est fait connaître aux yeux des téléspectateurs grâce au featuring avec Dj Elloh sur la chanson Bobaraba sortie en 2007, a accepté de se confier sans ambages aux reporters de l’émission sur sa vie de famille.

Issu d’une famille reconstituée, Mix Premier décide de quitter la cellule familiale pour réaliser son rêve d’enfant : être DJ. Au contraire, la mère a radicalement fermé son maquis où le jeune Emilio avait déjà commencé à se passionner pour ce métier. Le but est d’empêcher son fils d’entrer dans le cercle vicieux de la nuit.

1639873259 676 DJ Mix Premier annonce son mariage au 26 janvier 2022

Trop tard, Emilie Joël Claver a choisi de quitter la maison alors qu’elle n’avait que 16 voire 17 ans, avec la promesse de revenir un jour s’occuper de sa famille. C’est le début d’une période de troubles sans précédent jusqu’au jour où elle rencontre un inconnu lors d’une soirée à Marcory.

L’homme de la providence qui n’est autre que le célèbre régisseur et producteur d’artistes, feu Charly Bonga, lui confie sa cabane et autres platines de son maquis méditerranéen. Et Mix Premier assure. Il fait vibrer les fêtards debout toute la nuit au grand bonheur de son patron Charly Bonga qui décide de le garder jusqu’à ce que l’Éternel Dieu rappelle le bienfaiteur.

Bien que déjà célèbre dans la capitale économique ivoirienne, DJ Mix continuera à travailler pour son défunt patron pendant encore un an avant de prendre son envol en tant que chanteur-interprète d’Offbeat Coupé.

Pendant ce temps, sa mère est retournée dans son Bénin natal. C’est lors de son premier concert dans la salle Anoumabo du Palais de la Culture à Abidjan le 11 novembre 2011, qu’elle la reverra, sur son invitation, puisqu’elle a quitté le domicile familial.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *