Boga Doudouex-ministre de l’Intérieur de Laurent Gbagbo, a été tué aux premières heures de la rébellion ivoirienne de septembre 2002. Vingt ans plus tard, le PPA-CI (Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire) se souvient de l’ ancien avocat ivoirien.

Stéphane Kipré rend hommage à Boga Doudou

Dans la nuit du 18 au 19 septembre 2002, une rébellion frappe le pouvoir de Laurent Gbagbo et du FPI (Front populaire ivoirien). À cette époque, Boga Doudou occupe le bureau des postes des ministres de l’Intérieur et de la Décentralisation. L’a été tué par les rebelles venus de Bouaké.

La disparition tragique de ce baron du FPI (Front populaire ivoirien) a profondément ébranlé Laurent Gbagbo et le camp des frontistes. Aujourd’hui, le nouveau parti de l’ancien président ivoirien a décidé de rendre hommage au disparu. En cet effet, le samedi 23 juillet 2022, Stéphane Kipré s’est rendu auprès de la famille de l’ex-ministre dans la localité de Neko (département de Lakota).

Le premier vice-président du PPA-CI de rendre un vibrant hommage au disparu. « Boga Doudou inspire la loyauté! Boga Doudou inspire la combativité! Et pour nous qui sommes en train de marcher dans les pas de Laurent Gbagbo, nous devons continuer de rester dans cette combativité. Le combat de Gbagbo, c’est de faire aboutir le combat de Boga Doudou. Laurent Gbagbo et Boga Doudou ont rêvé ensemble d’une Côte d’Ivoire décentralisée », de déclarer le fondateur de l’UNG (Union des nouvelles générations).

Par ailleurs, Stéphane Kipré a exhorté les populations de Neko à s’engager dans la réconciliation nationale parce que leur « fils » Boga est tombé au nom de la Côte d’Ivoire. « Si aujourd’hui les enfants de Neko parlent de la réconciliation, ils savent qu’un des leurs est tombé, mais à cause de la Côte d’Ivoire, ils ont pardonné. Je suis donc venu à la source pour se la force du grâce », a insisté le cadre du PPA-CI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.