Le PDCI (Parti Démocratique de Côte d’Ivoire) a un nouveau secrétariat exécutif. Henri Konan Bédié a installé cette instance du plus ancien parti politique ivoirien le vendredi 10 décembre 2021.

Le PDCI se dote d’un nouveau secrétariat de direction

L’installation officielle du nouveau secrétariat exécutif du PDCI (Parti Démocratique de Côte d’Ivoire) a eu lieu vendredi 10 décembre 2021 en présence d’Henri Konan Bédié. « C’est avec un plaisir renouvelé que je vous retrouve cet après-midi pour l’installation officielle du nouveau secrétariat exécutif selon ma déclaration du 18 octobre dernier lors de la cérémonie de clôture des célébrations de la commémoration du 75e anniversaire de notre grande fête le PDCI-RDA », a déclaré l’ancien président ivoirien.

L’ancien allié d’Alassane Ouattara, faut-il le rappeler, engagé dans la transformation du parti fondé par feu Félix Houphouët-Boigny en 1946. Il a rappelé que cela ne sera possible que grâce au déclenchement d’une dynamique de conquête qui active tous les leviers stratégiques à disposition du PDCI. « En ce sens, il était donc important de concevoir, en utilisant toutes nos forces et nos expériences passées, un nouveau système stratégique et opérationnel à la hauteur de nos ambitions de réconciliation, de reconquête du pouvoir de l’État et de construction d’un pays pour le bonheur de tous », le « sphinx de Daoukro  » s’est exprimé.

Ainsi, après avoir soigneusement consulté ses proches et analysé l’environnement interne et externe, Henri Konan Bédié a progressivement mis en place de nouvelles structures spécialisées et complémentaires pour renforcer les performances du secrétariat exécutif du Président du PDCI.

« Vous avez donc compris que, dans ce nouveau dispositif, le secrétariat exécutif du président du parti concentre désormais une grande partie de son action dans des missions d’animation de la base, de croissance, de pénétration et de vraie politique. participe à tous nos objectifs dans tous les secteurs économiques et sociaux de notre pays », a souligné « N’zuéba ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *