Le nouveau Vice-Président de la République, Tiémoko Meyliet Koné, a prêté serment, mercredi 20 avril 2022 à Abidjan, devant le Conseil constitutionnel réuni en audience solennelle, et en présence du Président de la République, Alassane Ouattara, du Premier Ministre Patrick Achi , des membres du corps diplomatique accrédités en Côte d’Ivoire et de plusieurs autres personnalités.

Le Vice-Président Tiémoko Meyliet Koné : « Que le Président de la République me retire sa confiance si je trahis mon serment »

Cette investiture marque définitivement l’entrée en fonction du Vice-Président, après sa nomination, la veille, par le Président Alassane Ouattara, en accord avec le Parlement réuni en congrès le mardi 19 avril 2022 à Yamoussoukro.  » Je jure solennellement et sur l’honneur de respecter la Constitution, de remplir consciencieusement les devoirs de ma charge dans le strict respect de ses obligations et avec loyauté à l’égard du Président de la République. Que le Président de la République me retire sa confiance si je trahis mon serment  », s’est engagé Tiémoko Meyliet Koné devant les membres du Conseil constitutionnel avec en tête son président Koné Mamadou.

Le nouveau vice-président affirme mesurer la tâche qui est désormais la sienne. Tâche qu’il aborde aux côtés du Président de la République avec humilité. Tiemoko Meyliet Koné a rappelé les cinq piliers de la Côte d’Ivoireolidire, avant d’individue qu’il s’engage à prendre toute sa part dans la mise en œuvre de ce programme cher au Président de la République. Selon la Constitution du 08 novembre 2016 qui institue le poste de Vice-Présidence de la République, le Vice-Président de la République agit sur délégation du Président de la République. La suppléée du Président de la République lorsque celui-ci est hors du territoire. Dans ce cas, le Président de la République peut, par décret, il déléguer la présidence du Conseil des ministres, sur un ordre du jour précis.

Mais, en cas de vacance de la Présidence de la République par décès, démission ou empêchement absolu du Président de la République, le Vice-Président de la République devient Président de la République. Avant son entrée en fonction, le prêt serment devant le Conseil constitutionnel réuni en audience solennelle. Ainsi, en qualité de nouveau Président de la République, l’achève le mandat du Président de la République élu. Toutefois, le ne peut être nommé de Vice-Président compagnon de la durée du mandat restant à courir. Il ne peut pas mettre fin aux fonctions du Premier Ministre, Chef du gouvernement ni en nommer un nouveau. Il ne peut pas aussi former un nouveau gouvernement.

Le nouveau Président de la République ne peut pas déléguer certains de ses pouvoirs au Premier Ministre ou au membre du gouvernement. Le ne peut pas initier la révision de la Constitution ni soumettre au référendum tout texte ou toute question qui lui paraît devoir exiger la consultation directe du peuple. Depuis l’entrée en vigueur de la Constitution de 2016, Tiémoko Meyliet Koné devient, ainsi la deuxième personnalité à occuper ce poste de Vice-Président de la République, après Daniel Kablan Duncan qui est resté en fonction du 10 janvier 2017 au 13 juillet 2020 , date de sa diffusion. Le posteit alors vacant jusqu’à ce 19 avril 2022. Économiste de formation, Tiémoko Meyliet Koné était avant sa nomination au poste de Vice-Président de la République de Côte d’Ivoire, gouverneur de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), depuis 2011.

Avec le CICG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.