Aller au contenu

«  Je ne cherche pas à être reconnu par la FIF  »

Vous allez assister à un bras de fer entre la Fédération ivoirienne de football (FIF) et l’Union des footballeurs professionnels de Côte d’Ivoire ? C’est la grosse question que se sont posées de nombreux observateurs après le passage de Zoro Marc sur La 3 mardi soir. Ce qu’il s’est passé.

Le président de l’Ufpci, Zoro Marc : « Oui la FIF refuse, elle pourrait recevoir des notifications de la FIFA… »

Au lendemain de la conférence de presse animée par l’ex international ivoirien, Zoro Marc, au cours de laquelle il a annoncé la création d’un nouveau syndicat appelé Union des footballeurs professionnels de Côte d’Ivoire (Ufpci) dont il est le président , la Fédération ivoirienne de football a publié un communiqué pour faire savoir qu’elle ne reconnaissait que l’Association des footballeurs ivoiriens (Afi) dirigée par Cyrille Domoraud en tant que groupement d’intérêt lui étant affilié.

«  (…) La seule association reconnue dans le cadre des footballeurs professionnels est l’Association des Footballeurs Ivoiriens (AFI) », a lancé l’équipe d’Idriss Diallo. Le Fif a donc invité les clubs ivoiriens à ne pas coopérer avec cette association fondée par Zoro Marc.

 » Elle (La Fif) invite par conséquent tous les clubs affiliés ainsi que tous les Groupements d’intérêts reconnus au strict respect des dispositions applicables de l’article 27 (i) indiqué tel qu’il convient :  » Tout membre affilié à la FIF est assujetti à … obligation de n’entretenir aucune relation de nature sportive avec des entités non reconnues (clubs, entités ou tierces personnes non affiliées) ou avec des membres suspendus ou exclus « , lit-on dans le communiqué.

Invité dans la soirée du mardi sur La 3, Zoro Marc a répondu au courrier de la Fédération ivoirienne de football.

 » Je ne cherche pas à être reconnu par la Fédération ivoirienne de football. Mon objectif n’est pas d’être un groupement d’intérêt, mais plutôt d’aider et de défendre les droits des footballeurs ivoiriens. L’UFPCI est reconnue par la FIFpro, alors que la FIFA ne reconnaît que les associations de joueurs qui sont affiliées à la FIFpro. Je peux collaborer avec la fédération puisque c’est nécessaire. Maintenant si la fédération refuse, elle pourrait recevoir des notifications de la FIFA. Comment concela va se passer? Je ne sais pas. UFPCI est une association indépendante. L’article sur lequel la Fédération fait référence concerne les groupements d’intérêts et je ne me sens pas concerné… », at-il indiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *