La chanteuse camerounaise, Mani Bella, a craché ses vérités aux supporters ivoiriens après l’élimination des Éléphants de Côte d’Ivoire à la Can 2021.

Mani Bella : «  J’attendrai ceux qui viendront au Cameroun  »

La petite rivalité entre Camerounais et Ivoiriens, née lors des huitièmes de finale de la Can 2021 et considérée comme un simple clash sur les réseaux sociaux, a pris une autre tournure.

Les supporters camerounais présentent, les mercredis, au stade Japoma pour le match entre la Côte d’Ivoire et l’Égypte, ont toujours hué les joueurs ivoiriens. Leur entrée au stade Depuis l’échauffement jusqu’aux tirs aux buts, Nicolas Pépé, Serge Aurier, Badra Ali, Franck Kessié et les autres, ont été sifflés par le public camerounais.

Même pendant l’exécution de l’hymne national, les Eléphants étaient conspués par les supporters camerounais qui reprochaient aux Ivoiriens d’avoir dénoncé une injustice contre les Comores pour favoriser le Cameroun lors des 8èmes de finale. Même les supporters n’ont pas été épargnés.

Dans une vidéo postée sur la toile, on aperçoit des Camerounais, narguer des Ivoiriens après le match. Choisie qui a mis en colère de nombreux Ivoiriens qui promettent l’enfer aux Camerounais lors de la Can 2023 qui aura lieu en Côte d’Ivoire. Des menaces qui n’inquiètent pas du tout la chanteuse camerounaise, Mani Bella, qui a même craché ses vérités aux supporters ivoiriens.

 » Mépriser les institutions d’un pays ! Insulter les dirigeants d’un pays ! (C’était amusant). Accuser faussement un pays ! (C’était amusant). Aller jusqu’à se moquer des incidents mortels d’un pays. (C’était amusant). QUAND CE PAYS DÉCIDE DONC DE S’AMUSER AUSSI EN RETOUR AVEC VOUS, ÇA DEVIENT LES PLEURS ! Woooo on vous attend en 2023. Woooo Mani ta carrière est fine. Woooo tu es laide. Woooo… », a lancé Mani Bella.

Puis d’ajouter: « je ne viendrai plus chez vous (en Côte d’Ivoire) ! J’assume. Mais j’attendrai aussi ceux qui viendront chez moi (au Cameroun). Et sachez que mes frères n’ont pas besoin de la coupe de 2023. On prend des cellules-là, ça nous fait 6. Au pire, on women à une autre équipe et l’année prochaine, on se repose… ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.