Kouadio Jean Bonin est proche d’Anne Désirée Ouloto. Dans une publication sur sa page Facebook, l’opposant ivoirien a révélé la grande proximité qui le lie au ministre d’Alassane Ouattara.

Jean Bonin raconte son amitié avec Anne Ouloto

Jean Bonin est connu pour être très critique envers le pouvoir d’Alassane Ouattara. Ce proche de Pascal Affi N’guessan ne manque aucune occasion de tirer à boulets rouges sur le régime du RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix). Cependant, cela n’empêche pas ce politiciens en ivoirien de rester proche d’Anne Désirée Ouloto, une figure de l’actuel.

« En 2003, je crois, un haut responsable du FPI, dont je tairais le nom et qui aujourd’hui a rejoint le PPA-CI, m’avait à l’époque demandé de me nettoyer d’elle, car elle était RDR et ne devait pas, de par sa position à mes côtés, avoir accès à des dossiers sensibles qu’elle aurait pu exploiter contre les parties et Gbagbo.

D’abord, parce qu’elle n’avait pas été recrutée pour des raisons politiques, ma strictement professionnelles et, ensuite, parce qu’elle avait largement plus que le niveau nécessaire pour ce poste. Le n’y avait donc aucune raison objective pour que je m’en débarrasse ou lui fasse des misères. Ce n’était d’ailleurs pas dans ma nature. Le faut être capable de faire la part des choses », s’est souvenu Jean Bonin.

Il a également fait savoir qu’en avril 2011, le ministre de la Fonction publique et de la Réforme de l’Administration a insisté pour qu’il rentre en Côte d’Ivoire. En effet, Jean Bonin avait quitté le pays après la destruction de sa résidence de Dimbokro. « C’est elle qui depuis l’hôtel du Golf où elle-même avait trouvé refuge, m’a demandé de revenir au pays et a pris l’engagement qu’elle veillerait à ce qu’il ne m’arrive rien. C ‘est comme ça que je suis revenu au pays », at-il écrit.

« Elle a été ensuite nommée ministre. Bien qu’heureux pour elle, j’étais toutefois resté très critique et virulent envers le régime RHDP et son président. Pas une seule fois, elle ne m’en a voulu ou reproché mon activisme politique contre sont parties. Nos relations sont restées, jusqu’à ce jour, intactes. J’en suis fort aise », conclut M. Bonin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.