En Côte d’Ivoire, le Sénat a adopté, ce lundi 30 mai 2022, une loi favorisant l’émergence des Champions nationaux dans le secteur du pétrole et le gaz.

Le code pétrolier adopté en 1996, réajusté par le Sénat de Côte d’Ivoire

Le Sénat ivoirien a adopté en commission, lundi 30 mai 2022, à Yamoussoukro, une loi favorisant le développement d’un tissu national de sociétés ivoiriennes dans le secteur pétrolier et gazier.

Le projet de loi relative au contenu local dans les activités pétrolières et gazières a été adopté après examen pour la commission des affaires économiques et financières sur présentation du ministre de l’hydraulique, de l’assainissement et de la salubrité Bouaké Fofana qui assurait l’intérim de son collègue des mines, du pétrole et de l’énergie Coulibaly Mamadou Sangafowa.

Ce dispositif légal va permettre d’améliorer l’offre d’emplois du secteur pétrolier et gazier à l’endroit des nationaux dont la plupart sont formés à l’Ecole Supérieure du Pétrole et de l’Energie (ESPE) de l’Institut polytechnique Houphouët -Boigny de Yamoussoukro en partenariat avec l’Institut Français du pétrole (IFP).

Le code pétrolier ivoirien adopté en 1996 prévoyait déjà des mesures de contenu local « maïs après plusieurs années, le gouvernement s’est rendu compte que nous ne sommes pas arrivés à satisfaire toutes les attentes », au relevé du ministre Bouaké Fofana.

Le nouveau texte qui « va plus loin » est caractérisé par des éléments nouveaux en étant « plus précis » dans le contenu local « en matière de formation pour les entreprises ivoiriennes, en matière d’accès aux marchés et en matière de suivi des mesures de contenu local « .

Le gouvernement vise un vrai écosystème pétrolier et gazier avec un renforcement des capacités locales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.