APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – La Fédération ivoirienne du sport pour les malvoyants et les aveugles (Fisma) a demandé samedi à Yamoussoukro de construire des infrastructures pour la pratique du sport pour les non-voyants, lors d’une assemblée générale ordinaire.

La Côte d’Ivoire compte 217 athlètes titulaires d’une licence fédérale pour les sports des déficients visuels et des aveugles. Selon le directeur technique, M. Gooré Bi N’guessan, il n’y a pas d’espace pour la pratique du Blind football (football pour aveugles et malvoyants) et du Goalball.

M. Gooré Bi N’guessa a indiqué qu' »il faut construire des infrastructures ou les réhabiliter pour la pratique du sport pour les aveugles et les aveugles », notant que grâce à leur abnégation, les Cécifooteurs Eléphants ont récolté des lauriers.

Représentant la directrice régionale pour la promotion du sport et le développement de l’économie du sport, Mme Josiane Kouadio a ouvert les travaux de cette session, rassurant les participants du soutien « total » des autorités chargées du développement du sport.

Cette fondation a permis à la fédération de faire le point sur la période 2019, 2020 et 2021. Le président de la Fisma, Fernand Kra, a salué le fait que durant ces trois années la fédération a pu participer à des compétitions internationales de Blind football et de Goalball. .

Après quatre ans d’existence, la fédération bénéficie du régime parafiscal, avec une subvention de 2 millions de francs CFA accordée « par trimestre » par le ministère des Sports, et « plus d’un million par trimestre » par le ministère chargé des Affaires sociales. .

La fédération demande à l’Etat ivoirien d’augmenter cette subvention afin d’apporter un soutien substantiel aux 217 athlètes sous licence fédérale, appelés à concourir à l’international, et pour le fonctionnement de l’organisation.

Les différents clubs de la Fisma, à l’issue de l’Assemblée générale ordinaire, ont « donné décharge » à la fédération pour la gestion des projets. La fédération a lancé plusieurs projets pour lever des ressources supplémentaires.

L’équipe nationale des garçons et filles aveugles a participé aux compétitions de goalball et de volley-ball en 2021. Les hommes, au niveau du football aveugle, ont pris la 3e place au championnat de football aveugle au Nigeria, à Enugu.

De 2019 à 2021 la fédération a participé à des compétitions internationales, notamment le championnat d’Afrique des sports pour aveugles au Cameroun en 2019, puis le championnat d’Afrique au Nigeria, en 2020.

Les athlètes ont également joué des matches amicaux internationaux, joué contre le Niger et le Mali à Abidjan et à l’international. Des moments qui ont réuni tout le monde autour des sports ivoiriens malvoyants et aveugles.

AP / ls / APA







Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *