La Grande loge de Côte d’Ivoire (GLCI) a décidé de suspendre deux de ses membres impliqués dans l’affaire de trafic de drogue qui frappe le pays depuis quelques semaines. Le s’agit notamment de Richard Ghorayeb et de Dominique Amata.

Trafic de drogue : Deux membres influents de la franc-maçonnerie suspendue

L’affaire de trafic de drogue fait actuellement grand bruit en Côte d’Ivoire. Les si vous trouvez les membres de la Grande loge de Côte d’Ivoire (GLCI) ont été épinglés dans le cadre de ce dossier suivi de près par le président Alassane Ouattara lui-même.

À l’éclatement de l’affaire de trafic de drogue, le directeur de la police criminelle de San Pedro et le directeur de la compagnie régionale de l’ivoirienne d’électricité (CIE) de la même localité ont été interpellés. Le dossier a également touché la Grande loge de Côte d’Ivoire avec l’arrestation de Richard Ghorayeb et de Dominique Amata.

Devant cette situation, Sylvère Koyo, grand maître de la franc-maçonnerie de Côte d’Ivoire, a pris la décision de suspendre ces deux membres influents, rapporte Jeune Afrique. Dans une publication récente, Afrixa Intelligence avait affirmé que des membres de la Grande loge de Côte d’Ivoire s’exerçaient dans la police nationale, la sécurité et la justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *