Aller au contenu

La limite d’âge relevée de deux ans en Côte d’Ivoire

Pour l’année 2023 dédiée aux jeunes, 500 concours administratifs de la fonction publique et le concours d’entrée à l’École nationale d’administration (ENA) ont été lancés en Côte d’Ivoire.

Année de la Jeunesse : Ouattara pose des gestes concrets pour les jeunes Ivoiriens – Compétitions administratives

La limite dage relevee de deux ans en Cote dIvoire au 22 février 2024

Nous notons le relèvement de deux (02) ans, à titre exceptionnel, de la limite d’âge maximum pour postuler aux concours administratifs et aux examens d’entrée à l’ENA.

Ainsi, pour les concours donnant accès aux emplois de grade D1 à A3, l’âge passera de 40 à 42 ans, et ceux donnant accès aux emplois de grade A4 de 45 à 47 ans.

En ce qui concerne les concours d’entrée à l’ENA, la limite d’âge passera de 33 à 35 ans pour le cycle moyen, de 38 à 40 ans pour le cycle moyen supérieur et de 41 à 43 ans pour le cycle supérieur.

Cette disposition fait partie de la décision gouvernementale qui a décrété l’année 2023, année de la jeunesse.

Sur la base des concours d’entrée à l’ENA en 2024, six (06) épreuves seront ouvertes dont trois concours directs d’accès aux trois cycles de formation et trois concours professionnels d’accès au cycle de formation (Cycle Intermédiaire, Cycle Intermédiaire Supérieur et Cycle Supérieur). ).

La ministre Anne Désirée Ouloto, qui était devant la presse lundi, a indiqué qu’une enquête de moralité serait désormais ouverte aux candidats retenus.

Dans le cadre des concours administratifs de la session 2023, cent cinquante-deux (152) concours d’embauche et trois cent quarante-huit (348) concours de promotion sont prévus.

Ces concours comprennent dix (10) concours spécifiques exceptionnels de recrutement ouverts aux Ivoiriens de la diaspora et soixante-trois (63) concours professionnels exceptionnels pour la promotion dans les grades A5, A6 et A7.

La phase d’inscription en ligne à ces différents concours débutera le lundi 24 avril et se terminera le vendredi 09 juin 2023, par un tournage obligatoire de tous les candidats aux concours administratifs, dans les dix (10) villes sélectionnées à cet effet. Il s’agit d’Abidjan, Abengourou, Bondoukou, Bouaké, Daloa, Gagnoa, Man, Korhogo, San-Pedro et Yamoussoukro.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *