La Première Dame de Côte d’Ivoire, Mme. Dominique Ouattara, fait parler son cœur. Pendant 7 mois, il a financé les soins de santé d’un petit garçon.

Comment Dominique Ouattara s’occupe d’un jeune patient

Un jeune ivoirien s’est nommé Hervé, au chômage, père d’un garçon de 3 ans, est confronté à la pire chose qui puisse arriver à un père. Le petit Yohan, son fils, tombe gravement malade, ce qui aggrave la situation déjà difficile de ses parents. C’est à ce moment que Dominique Ouattara, poussé par les amis du père de l’enfant, via les réseaux sociaux, passe à l’action pour faire des choses complètement incroyables dans la plus grande discrétion.

En effet, le petit Yohan, de retour d’une promenade avec son père comme il le faisait auparavant, il commence à se sentir mal. Son corps se réchauffe et le petit vomit. Inquiets, ses parents décident de l’envoyer à l’hôpital de Port-Bouet. Là-bas, les médecins ne comprennent pas vraiment de quoi souffre l’enfant et lui diagnostiquent un paludisme grave.

Après quelques jours d’hospitalisation, la situation du petit Yohan se complique. Les médecins demandent alors au père d’évacuer l’enfant al CHU de Cocody. Une fois sur place, les médecins détectent l’insuffisance respiratoire du bébé et implantent des tubes pour faciliter la guérison.

Rien à faire, la situation du fils d’Hervé ne s’améliore pas après plus de 3 semaines. Le père qui habite Port Bouet, incapable de couvrir les frais de transport, passe des nuits et des jours dans l’usine. On lui demande de tenter sa chance à l’hôpital maternel et infantile de Bingerville car aucune action du CHU n’a apporté les résultats escomptés.

Devant l’usine de Bingerville, ce père au chômage est réclamé près de 300 000 FCFA avant que le jeune Yohan ne soit admis à l’hôpital. Il fait le tour de sa famille et de ses amis pour récupérer l’argent. L’enfant est interné et reçoit les premiers soins.

Plus de 50 millions de FCFA de frais médicaux

plusieurs opérations Yohan à Bingerville

Les médecins confirment les difficultés respiratoires du jeune Yohan, une forme de malformation congénitale. Une série d’opérations doit être effectuée sur le garçon à un rythme que son père ne peut se permettre. C’est alors qu’un ami d’Hervé fait une publication sur Facebook dans laquelle il demande l’aide de bonne volonté.

Cette publication parvient aux oreilles de la Première Dame Dominique Ouattara. L’épouse du président Alassane Ouattara décide rapidement de prendre en charge toutes les dépenses liées à la garde de l’enfant.

Cette situation, qui aurait dû durer 2 à 3 semaines, dure désormais 7 mois. Depuis, le petit Yohan a fait l’objet de plusieurs opérations, notamment par une équipe de médecins français venus spécialement pour lui à Bingerville. Encore aujourd’hui, à l’approche de Noël, il n’y a aucun signe positif sur l’état de santé du jeune Yohan. Malgré ce cas désespéré, Dominique Ouattara refuse d’abandonner.

Il a renouvelé son engagement à soutenir la famille jusqu’à la fin. Pendant ce temps, le coût du traitement a explosé à 50 millions de FCFA. C’est donc pour rendre hommage à la Première Dame à laquelle il n’a pas d’accès direct, qu’Hervé s’est adressé à notre rédaction pour lui faire part de ses remerciements et de ses remerciements.

Les remerciements du père de l’enfant à Mme Ouattara

Le jeune Yohan opéré plusieurs fois mais toujours en mauvais état

C’est un père dévasté par la situation de son fils, mais réconforté par le soutien qu’il reçoit de la Première Dame venue à notre rédaction. Ses mots :

« Je voulais profiter de votre forum pour remercier la Première Dame de Côte d’Ivoire, Mme Dominique Ouattara pour ce combat qui mène à mes côtés depuis plusieurs mois. Sans elle, mon unique enfant est peut-être déjà hors de ce monde. Depuis que mon fils est tombé malade jusqu’à aujourd’hui, je n’ai pu couvrir que les frais des trois premières semaines de son traitement. Après ça, je n’en pouvais plus et comme personne ne prête d’argent à un pauvre, je ne pouvais même plus m’endetter pour m’occuper de mon fils.

L’acte qu’il fait pour mon fils, pour moi, depuis plus de 7 mois, n’a pas de prix. Je loue Dieu d’avoir touché son cœur pour m’aider. Je sais que nous sommes dans un pays de plus de 25 millions d’habitants, un pays où il y a beaucoup de problèmes dans chaque famille. Mais regarder son investissement dans le rétablissement de ce garçon de 3 ans me marque et je crois que ce sera comme ça aussi longtemps que je vivrai.

Je tiens à remercier Mme Ouattara, le Président Ouattara et toutes les personnes touchées par Dieu qui m’aident, ma famille et moi dans cette épreuve. Seul Dieu peut la récompenser pour tout ce qu’elle fait pour moi. Je vous dis un grand merci et que Dieu le rende au centuple ».

Au moment d’aller sous presse le 11 décembre 2021, le jeune Yohan était toujours dans le coma sans réel signe d’amélioration dans son cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.