Aller au contenu

L’armée lance une « opération spéciale Epervier » à Yamoussoukro

Le samedi 6 mai 2023, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Vagondo Diomandé, a lancé une « Opération Spéciale Epervier » dans le District Autonome de Yamoussoukro.

Lutte contre le crime organisé : le ministre Vagondo Diomandé lance une « opération spéciale épervier » à Yamoussoukro

« Cette opération, qui est la huitième du genre et tout à fait unique, est destinée au District Autonome de Yamoussoukro et ses villes environnantes. Elle est conforme à la politique de sécurité initiée par le Président de la République Alassane Ouattara, coordonnée par le Premier Ministre Patrick Achi et mis en œuvre par le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, nous sommes donc venus faire notre part », a déclaré le ministre Vagondo Diomandé.

Cette opération vise à apporter une solution adéquate au crime organisé qui prend de l’ampleur dans la capitale politique ivoirienne. Pour le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Yamoussoukro, ville natale du père fondateur de la Côte d’Ivoire, feu Félix Houphouët Boigny, est une ville emblématique du peuple ivoirien. De plus, il doit inspirer confiance et tranquillité à toutes les populations.

Poursuivant, le ministre Vagondo s’est engagé à garantir la sécurité des biens et des personnes dans la capitale politique ivoirienne. Il a également appelé les populations à soutenir les forces de défense et de sécurité basées dans la région, voire dans toute la Côte d’Ivoire, pour leur permettre de mener à bien leurs missions de sécurisation et de défense du territoire. Le ministre Vagondo Diomandé a demandé aux jeunes de prendre leurs distances avec tout ce qui pourrait nuire à leur avenir.

« Chers jeunes, agissez républicains, préparez votre avenir. Éloignez-vous des drogues, éloignez-vous de tout ce qui pourrait entraver votre épanouissement personnel et donc le développement de notre beau pays. Je vous invite à utiliser les réseaux sociaux pour le bien et non pour les effets de l’ivresse », a prévenu le ministre. Rappelons qu’avant le lancement de l’opération, le ministre Vagondo Diomandé a procédé samedi à l’inauguration du commissariat du 3ème arrondissement de Yamoussoukro.

Avec le CICG

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *