Aller au contenu

Laurent Gbagbo indésirable dans la région de la Mé

Des populations s’opposent à la visite de Laurent Gbagbo dans la région de la Mé avant le vendredi 9 au samedi 10 décembre 2022. Dans une vidéo publiée sur les toilettes, des individus mettent en cause l’ancien président de la République de Côte d’Ivoire et l’ex-ministre Léon Emmanuel Monnet contre toute présence à Adzopé.

Côte d’Ivoire : Des populations disent « non » à Gbagbo dans la Mé

Laurent Gbagbo est annoncé dans la région de la Mé le vendredi 9 décembre 2022. Le fondateur du PPA-CI (Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire) est en visite d’amitié pendant deux jours. Cependant, des individus ont donné de la voix pour protester contre l’arrivée de l’ancien président ivoirien.

En effet, ces ressortissants de la Mé ont exprimé leur mécontentement à travers une vidéo. Ils reprochent à Léon Emmanuel Monnet d’avoir délaissé leur région pendante que le FPI (Front populaire ivoirien) était aux affaires de 2000 à 2010. , a déclaré l’un d’eux.

Par ailleurs, il a accusé l’ancien ministre Léon Emmanuel Monnet, proche de Laurent Gbagbo, d’avoir « détourné les fonds autorisés à la construction du marché d’Adzopé pour construire une cité, investir dans une scierie avec un Italien ». Le refus que ce proche du « Woody » de Mama se permet d’attaquer le Premier ministre Achi Patrick et le président Alassane Ouattara. En outre, des affiches déployées dans la région de la Mé pour annoncer l’arrivée de Gbagbo ont été détruites.

Pour sa part, le Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire, par l’intermédiaire de son porte-parole, Koné Katinan Justin, a organisé d’urgence une conférence de presse le Mondi 5 décembre 2022 pour se prononcer à la suite des « violences perpétrées dans le département d’Adzopé contre la visite prévue du président Laurent Gbagbo ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *