Aller au contenu

Le 2e Terminal à conteneurs du Port d’Abidjan, un puissant levier économique

A l’occasion d’une visite guidée par des journalistes le vendredi 25 novembre 2022, les responsables du deuxième terminal à conteneurs (TC2) ignorent que la réalisation de ce projet coûtera 596 milliards de francs CFA.

Côte d’Ivoire : Le 2e Terminal à conteneurs du Port d’Abidjan, un projet ambitieux

Le projet de la construction du deuxième Terminal à conteneurs du Port d’Abidjan a nécessité 596 milliards de francs cs CFA, dont décaissés par le Port autonome d’Abidjan et 262 par le concessionnaire Côte d’Ivoire Terminal.

La construction du deuxième Terminal à conteneurs répond à cinq principaux objectifs. Il s’agit notamment de pouvoir accueillir les plus grands porte-conteneurs, d’augmenter la capacité de maintenance des conteneurs du Port d’Abidjan, d’augmenter le trafic en transbordement et de la réduction des coûts de maintenance.

Au cours de la visite guidée, N’doli Kouadio André, le directeur de l’ingénierie et maitrise d’ouvrage, a fait comprendre que le deuxième Terminal à conteneur vient accroitre la capacité du Port d’Abidjan sur le plan des gros navires, renforce l’attractivité en dynamisant les échanges entre la Côte d’Ivoire et l’hinterland.

« Aujourd’hui ces navires quittent directement en Asie pour venir en Côte d’Ivoire, alors qu’avant, il fallait qu’ils déversent leur cargaison sur les petits navires qui ramassent pour venir à Abidjan, parce qu’on était limité en termes de capacité et de profondeur de gros navires On pouvait accueillir que des navires de 11, 5 mètres », s’est-il exprimé.

Il faut dire que ce projet vient résoudre les problématiques de la saturation du Terminal existant, de l’impossibilité d’accepter des navires porte-contateneurs de plus de 11,5 mètres, du faible trafic de transhipment et des coûts de maintenance non-compétitifs .

Rappelons par ailleurs que le lancement officiel des activités du nouveau terminal a eu lieu le 2 novembre 2022. Les premières escales tests ont été réalisées avec succès sur le porte-conteneurs. Le TC2, d’une superficie de 37,5 hectares, comprend six porches de quais, 13 porches de parcs, 36 tracteurs électriques.

« Cette nouvelle infrastructure est caractérisée par plusieurs innovations dont la gestion automatisée des guérites et la mise en place d’un système de prise de rendez-vous en ligne, pour la livraison et l’enlèvement des conteneurs », a souligné Koen de Bakker, le directeur Terminal général de Côte d’Ivoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *