Dans un communiqué dont copies nous est parvenue, le comité de veille et de suivi de la charte de bonne conduite en vue des élections à la Fif, informe que ses représentants ne pourront pas être présents ce samedi 23 avril à Yamoussoukro, comme souhaité.

Communiqué du Comité de veille et de suivi de la charte de bonne conduite en vue des élections à la Fif

Depuis la signature de la Charte de bonne conduite le dimanche 16 avril 2022, dans le cadre des élections à la Fédération ivoirienne de football (Fif), le comité de veille et de suivi pour la sortie de crise dans le football ivoirien, ‘engagement des les candidats à la présidence de la Fif à mener une campagne électorale civilisée et responsable, sont respectés dans l’ensemble.

Le comité de veille et de suivi se félicite de ce constat, et saisit l’occasion pour adresser ses remerciements à l’ensemble des candidats à la course de la présidence de la Fédération Ivoirienne de Football, en l’occurrence Diabaté Sory, Diallo Idriss et Drogba Didier, ainsi qu’à leurs staffs respectifs.

Il précise, en outre, que conformément à sa volonté d’agir en faveur des élections apaisées, deux personnalités vraisemblablement avaient été choisies pour s’assurer du respect de cette charte par les candidats, par les acteurs du football et par le public sports d ‘une partie, et d’autres parties pour observer le déroulement du scrutin à Yamoussoukro.

Quoi qu’il en soit, après un travail de veille et de monitoring effectué durant toute la semaine à Abidjan, les deux personnalités ne pourraient pas être présentes à Yamoussoukro pour la suite de la mission, la commission électorale de la Fif n’ayant prévu d’observation de cette nature.

Remerciant la commission électorale de la Fif pour la diligence dans le traitement de la demande d’accréditation, le comité de veille et de suivi rassure toutes les parties concernées de sa volunté et de son engagement à poursuivre le suivi du respect de la charte de bonne conduite , ainsi que sa mission d’ensemble, pour gagner le pari de mettre durablement balle à terre.

Il a saisi l’occasion pour inviter, au-delà des candidats et de leurs staffs, les acteurs du football ivoirien, et le public à maintenir l’atmosphère de fair-play, de paix, de solidarité et de fraternité qui a cours en ce moment autour du processus électoral, malgré le poids des enjeux et des ambitions qui s’affrontent.

Le comité réitère particulièrement un appel pour une journée du 23 avril 2022 de paix, et pour un examen apaisé et sans tensions à cette occasion.

Ensemble agissons pour ramener la quiétude et la stabilité durable dans le Football en Côte d’Ivoire.

Le Comité de veille et de suivi

22 avril 2022- Yamoussoukro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.