Après le jeûne du Ramadan 202, place à la fête Aïd el-Fitr à Bondoukou où les fidèles sulmans se sont déplacés massivement dans les mosquées, ce lundi 02 mai, pour prier pour la Côte d’Ivoire.

Bondoukou : « C’est unis que nous pouvons travailler pour notre région en Côte d’Ivoire », dixit El Hadj Timité Ismaël

Le Grand imam de Bondoukou, El Hadj Timité Ismaël Latif a lancé, mardi 2 mai 2022, lors de la prière de fin de Ramadan, un appel à l’unité, à la paix entre les cadres et la population pour le rayonnement de la ville aux mille mosquées.

Le prix pour que règne la paix, la réconciliation et la prospérité partagée, a indiqué le ministre gouverneur du district Pour le ministre gouverneur du Zanzan, cette fête qui marque la fin du mois de ramadan doit sciller l’unité des cadres. « Que les cadres du Zanzan s’entendent. C’est dans l’union que nous pouvons réussir.t du Zanzan, Dr Touré Souleymane, après la prière.

Selon le directeur de la cohésion nationale, Timité Falley, il serait préférable que les fils de Bondoukou, les administrateurs et cadres se retrouvent autour des parents pour cette grande prière.

« Nous avons besoin de paix pour que ces 30 jours nous apportent la paix. Nous avons ressenti le partage entre le non musulman et le musulman. Que la paix, la santé, la cohésion entre les enfants de ce pays », in soutenu le maire résident de Bondoukou, Bourahima Ouattara.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *