APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – En visite à Abidjan, les ministres britanniques des Forces armées, James Heappey, pour assurer que son pays va continuer à fonctionner avec la Côte d’Ivoire pour garantir la sécurité du pays face au terrorisme.

La Grande-Bretagne va « continuer de fonctionner pour garantir la sécurité de la Côte d’Ivoire », menacée par le terrorisme dans la région ouest-africaine, a dit M. James Heappey, après une rencontre avec le ministre ivoirien de la Sécurité et de l’Intérieur, le général Vagondo Diomandé.

Au regard des efforts de l’État ivoirien sur les questions de terrorisme, le ministre britannique des Forces armées s’est dit « très encouragé de pouvoir travailler avec la Côte d’Ivoire, au niveau bilatéral et multilatéral » face à ce phénomène dans le Sahel avec une « priorité au Sud ».

Le ministre ivoirien de la Sécurité et de l’Intérieur, le général Vagondo Diomandé, a au nom du ministre d’Etat, ministre de la Défense de Côte d’Ivoire, a souligné cette visite dans le cadre de la coopération en matière de défense et de sécurité.

« Nous avons compris qu’en mettant ensemble nos efforts, nous parviendrons à combattre efficacement le terrorisme », a soutenu le général Vagondo Diomandé, ici remercié son hôte pour « cette opportunité de faire en sorte que le Royaume-Uni accompagne la Côte d’ Ivoire ».

Le Royaume-Uni est engagé à soutenir l’État de Côte d’Ivoire dans la lutte contre le terrorisme, ma également dans la lutte contre la drogue ainsi que la criminalité.

Le général Vagondo Diomandé s’est dit « très sensible à cette démarche », déclarant que la partie ivoirienne fera tout pour que ces attentions à la Grande-Bretagne soient comblées. Et ce, avec un appui institutionnel décliné en plusieurs commandes, entre autres, la formation et l’équipement.

AP / ls / cgd / APA







Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *