La Tunisie, le Sénégal et le Maroc ont saisi la CAF lui demandant de modifier le calendrier des éliminatoires de la CAN Côte d’Ivoire 2023, sous peine de voir leurs sélections y renoncer.

Trois mondialistes menacent de boycotter la CAN Côte d’Ivoire 2023

En prélude à la Coupe du monde 2022, le président de la Fédération tunisienne, Wadie Jary, a annoncé sur Attessia TV, lundi, qu’il a écrit à l’stance panafricaine en lui demandant de modifier le calendrier des éliminatoires, sous peine de voir les Aigles de Carthage abandonnés à participer à la prochaine CAN !

En effet, la Tunisie souhaite préparer au mieux sa participation à la Coupe du monde 2022 (21 novembre-18 décembre 2022) ici la verra affrontera la France, le Danemark plus le Pérou ou l’Australie ou les Emirats arabes unis dans le groupe D .

Or, les premières journées des éliminatoires de la CAN auront lieu a priori en juin, septembre et octobre, ce qui exclut toute possibilité de programmer des matchs amicaux sur ces dates avant le Mondial.

Les Tunisiens ont notamment été sollicités par le Mexique, le Salvador et l’Equateur pour des amiaux, a révélé Jary, et ils se trouvent en contact avec des sélections européennes. Alors que la CAN 2023 aura lieu du 23 juin au 23 juillet 2023, la marge de manœuvre de la CAF, qui doit caler 6 journées d’éliminatoires avant cette échéance, est mince…

Deux autres sélections qualifiées au Mondial 2022 partagent le même désir, de ne pas participer au rendez-vous continental.

1649205127 0 Le Senegal et 2 mondialistes exigent un rapport au 2 octobre 2022

Les s’agitent du Maroc et du Sénégal qui ont saisi la CAF pour finaliser le rapport des qualifications à la prochaine édition de la CAN 2023.

Augustin Senghor, président de la Fédération sénégalaise de football, et Fouzi Lekjâa, le président de la Fédération royale marocaine de football ont ainsi annoncé que ces qualifications (entre juin et septembre prochains) empêchentont les sélections de disputer des matchs bien amicaux pour se préparer à cette événement footballistique majeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.