Suite à l’incident survenu sur un aéronef de la compagnie aérienne nationale Air Côte d’Ivoire, le 9 juillet 2022, à l’aéroport Félix Houphouët Boigny d’Abidjan, le trafic a été totalement repris ce lundi 11 juillet.

Les certifications de l’Aéroport d’Abidjan ne sont pas menacées, après l’aterrissage raté d’un avion de Air Côte d’Ivoire

Tout est bien qui finit bien. Les pistes de l’aéroport international d’Abidjan ont été rouvertes dimanche près de cinq heures après qu’un avion d’Air Côte d’Ivoire a raté son terrissage.

Un avion de la compagnie aérienne Air Côte d’Ivoire, en provenance de Korhogo, dans le Nord du pays, est à peine posé sur le tarmac de l’Aéroport International Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan.

Samedi dernier, en début de soirée, le train d’atterrissage de l’Aéronef n’est pas sorti au moment de la descente. Heureusement, l’incident n’a fait aucun blessé parmi les passagers et membres d’équipage.

Néanmoins, l’immobilisation de l’appareil sur la piste empêchait le départ ou l’arrivée d’autres vols. Du coup, les avions à destination d’Abidjan ont notamment été déroutés sur l’Aéroport d’Accra, la capitale du frontalier Ghana. Selon une source aéroportuaire, le trafic représente petit à petit son cours normal puisque les avions sont tombés depuis, dimanche matin.

Le ministre des Transports, Amadou Koné, a tenu à rassurer l’ensemble des populations que les certifications aéroportuaires émises ne sont pas menacées.

Amadou Koné a fait cette affirmation, à l’issue d’une rencontre avec l’ensemble des responsables des structures intervenant sur la plateforme aéroportuaire, dans les locaux de AERIA, le dimanche 10 juillet 2022.

 » Je tiens à rassurer nos concitoyens. Les certifications de l’Aéroport Félix Houphouët-Boigny ne sont pas menacées. L’aéroport d’Abidjan est un aéroport sûr », pour déclarer les ministres Amadou Koné.

Revenant sur incident survenu la veille avec des avions d’Air Côte d’Ivoire, Amadou Koné a indiqué que les enquêtes se poursuivront avec le Bureau enquêtes du pays constructeur. Il a en outre expliqué que les procédures exigées dans de telles situations ont toutes été respectées avec le concours de toutes les structures intervenant sur la plateforme aéroportuaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.