Selon le ministère ivoirien du Budget et du Portefeuille de l’Etat, les 81 entreprises publiques de Côte d’Ivoire ont réalisé un résultat de 58 milliards de FCFA en 2021.

Budget du projet 2021 et gestion du Portefeuille de l’État 2021-2025 en Côte d’Ivoire

Les 81 entreprises publiques ont genere 58 milliards FCFA au 6 décembre 2022

Les 81 entreprises publiques de Côte d’Ivoire ont généré un résultat net provisoire de 58 milliards de francs CFA en 2021, contre 56 milliards de francs CFA en 2020. Ces chiffres ont été annoncés par le ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat , Moussa Sanogo, au cours d’une rencontre d’échanges qu’il a eue avec les dirigeants sociaux des entreprises publiques, mercredi 16 mars 2022, pour faire le bilan des projets de 2021 et la présentation de la stratégie de gestion du Portefeuille de l’État 2021-2025.

Selon M. Sanogo, ces performances ont été portées grâce à la réforme du cadre juridique, à travers l’adoption des nouvelles lois sur les sociétés d’État et les sociétés à participation financière publique, la poursuite des signatures de contrats de performance et l’ opérationnalisation d’un système de gestion des risques budgétaires et le renforcement du contrôle. A cela s’ajoute, le démarrage de rencontres sectorielles pour une mise en œuvre effective de la stratégie de gestion du portefeuille de l’Etat 2021-2025, le lancement des travaux relatifs à la 2ème édition du programme d’excellence « graduate program » , étendue aux entreprises publiques et la signature de lettre de mission fixant des objectifs de performance aux directeurs généraux.

Comme défis pour l’année 2022, le ministre a indiqué aux responsables des entreprises publiques de Côte d’Ivoire, qu’il s’agira de la mise en œuvre effective des stratégies sectorielles de gestion du portefeuille de l’Etat 2021-2025, de l’optimisation des performances opérationnelles qui pour certaines entreprises restent quelques fois en dessous des normes sectorielles, de la prise en compte des recommandations issues des audits diligentés par la tutelle financière.

Lors de cette rencontre, la nouvelle stratégie de gestion du portefeuille de l’État pour la période 2021-2025 a permis sur trois objectifs clés, à savoir l’huile de la performance du portefeuille, l’amplification de l’impact sur les secteurs productifs et catalyseur leur développement et le renforcement de la diffusion de bonne gouvernance et de bonne gestion, a été présenté.

Le ministre a précisé qu’il s’agit de renforcer l’impact développemental, économique et financier de ce portefeuille, à travers notamment des investissements dans la croissance des actifs stratégiques, la création de nouvelles activités catalysantes, l’optimisation des performances opérationnelles entreprises et l’intégration d’entités stratégiques ainsi que le développement des synergies.

En effet, il a exhorté chaque dirigeant à participer à la mise en œuvre des réformes visant l’amélioration du fonctionnement des organes notamment les programmes de renforcement des capacités ou d’auto-évaluation des conseils d’administration afin de conduire les entreprises publiques vers de nouveaux horizons pour le bien-être des populations de Côte d’Ivoire. Le directeur général du portefeuille de l’État, Bamba Seydou, a promis qu’au regard des signaux positifs, tout sera mis en œuvre pour l’atteinte des objectifs attribués.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *