Un webinaire organisé dans le cadre de l’initiative « Autonomisation des femmes et dividende démographique au Sahel » (SWEDD), à eu lieu le mercredi 27 avril 2022, via zoom.

SWEDD : Myss Belmonde mobilise la communauté des juristes en faveur des femmes et des jeunes filles

C’est depuis Abidjan que la Ministre Myss Belmonde Dogo a assisté par visioconférence, mercredi 27 avril 2022, à la 55e session de la commission population et développement qui se tient actuellement à New York. Cette rencontre avec les acteurs du projet Swedd avait pour objectif d’échanger sur les partenariats stratégiques de développement.

L’audience de cet événement virtuel se compose des représentants des gouvernements des pays SWEDD, des bureaux pays de l’UNFPA, des Communautés Economiques Régionales en Afrique, des partenaires d’exécution, des partenaires donateurs, des OSC, des médias et du grand public .

Entre autres intervenants, le Président du Comité National de Pilotage du SWEDD Mali ici à souligné l’impact de la collaboration multisectorielle sur l’autonomie socio-économique des femmes et la croissance économique inclusive.

A sa suite, le président du Comité National de Pilotage du SWEDD Niger a planché sur le partenariat public-privé qui soutient la participation des femmes à la croissance économique inclusive.

Pour sa part, la Ministre de tutelle du SWEDD Côte d’Ivoire, Ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, Myss Belmonde, a ausculté le partenariat avec les juristes pour l’autonomie des femmes et mettre fin à la violence liée au sexe .

Pour le compte de la Société civile, la Directrice Exécutive de l’ARSIP Côte d’Ivoire présentera la contribution des organisations confessionnelles et des chefs traditionnels aux 3 résultats transformateurs dans les pays SWEDD.

Occasion pour AfriYan de lancer un appel à l’action pour envisager et étendre le SWEDD.

Tout comme l’UNFPA, représenté par son Coordonnateur Régional du SWEDD à appelé à l’élargissement du nombre de bénéficiaires du projet SWEDD.

Six années de mise en œuvre, le projet SWEDD

1651205593 313 Les acteurs planchent sur la vie des femmes et jeunes au 25 juin 2022

Actuellement mis en œuvre dans 09 pays, dont les pays du G5 Sahel : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad ; le SWEDD est un puissant contributeur au plan stratégique 2022-2025 de l’UNFPA.

Le bénéfice d’un large partenariat avec la Banque mondiale, le Fonds des Nations Unies pour la Population, l’Organisation Ouest-Africaine de la Santé, l’Union Africaine et l’Agence Française de Développement.

Après six années de mise en œuvre, le projet SWEDD a réussi à autonomiser les filles et les femmes grâce à des paquets intégrés interventions et d’outils, notamment des espaces et des clubs sécurisés pour les maris / futurs maris, des soutiens scolaires (cours de rattrapage, aide financière, transport, cantines, formation à la pédagogie sensible au genre, etc.) Comme résultats, 90% des adolescentes qui bénéficient des espaces sûrs ont une meilleure connaissance des méfaits de la grossesse précoce, du mariage des enfants , of la VBG et de l’abandon scolaire.

Le taux de rétention des adolescentes inscrites dans les écoles secondaires atteint 92 %. La première consultation pré-Noël dans les zones d’intervention du projet à une augmentation de 13,4% grâce à la mise en place des clubs pour les maris et futurs maris.

Le taux d’accouchements assistés par du personnel qualifié est passé de 15,6 % (2016) à 27,5 % (2020) au Mali et la prévalence de la contraception moderne au Tchad est passée de 2,7 % (2012) à 6,0 % (2021). Les tabous sur les questions de santé sexuelle et reproductive et de planification familiale au sein des communautés ont été brisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.